NBA – Jamal Murray de plus en plus comparé à Steph Curry !

Pour progresser, Jamal Murray s'inspire des plus grands, et notamment Stephen Curry
(DR)

Héros de son équipe dans la victoire face aux Lakers lors du Game 3, Jamal Murray a notamment signé des actions de classe qui ont rappelé à de nombreux fans un certain… Stephen Curry. La comparaison entre les deux stars n’est pourtant pas si évidente qu’il n’y parait.

Publicité

28 points dont 10 dans le 4ème quart-temps, 8 rebonds, 12 passes et une adresse au tir de nouveau insolente : Jamal Murray a véritablement récité son basket pour ramener ses Nuggets à 1-2 dans leur série face aux Lakers. La planète NBA n’a évidemment pas manqué de saluer sa performance sur Twitter, et une action a particulièrement retenu l’attention.

Jamal en mode Steph (Curry) qui ramène à l’école l’équipe de LeBron dans le clutch-time.

Publicité

Que ce soit par son handle, sa prise d’appui ou la distance de son tir, le meneur canadien a rappelé à de nombreux observateurs Stephen Curry. Des rapprochements entre les deux hommes avaient déjà effectués ces dernières semaines, mais la star de Denver a prouvé la nuit dernière que sa panoplie offensive ne se limitait pas à une pâle copie de celle du Chef.

Stephen Curry qui regarde Jamal Murray reproduire tout ce qu’il fait ET dunker

Publicité

Murray n’est pas le premier jeune joueur à voir son style de jeu comparé à celui de Steph, qui a véritablement révolutionné la ligue à partir de la saison 2014-15. Il est cependant l’un des, si ce n’est le premier à s’attirer des louanges de la sorte pour ses performances en playoffs. Ses phases finales méritent-elles dès lors d’être juxtaposées à la postseason 2015 de Curry ?



Malgré la ressemblance visuelle frappante sur plusieurs actions, les points de divergence sont nombreux. Commençons par ceux qui se révèleraient plutôt flatteurs pour Murray. À 23 ans, ce dernier explose à ce stade de la compétition bien plus tôt que son homologue, âgé de 27 ans lors de sa première apparition en finales de conférence.

Publicité

Il compte également 6 matchs à plus de 40 points depuis le 1er tour, dont 2 au-dessus de la barre des 50 points, tandis que Curry n’a jamais dépassé les 40 unités sur l’ensemble de son run en 2015. Le double MVP, néanmoins, n’a de son côté jamais inscrit moins de 18 points sur cette campagne, quand Murray compte déjà 5 matchs avec un total inférieur ou égal.

On pourrait également mettre à l’actif de Curry le fait qu’il ait porté sa franchise jusqu’aux Finales avec du public, et en accumulant la fatigue des déplacements. Autant dire que les cas respectifs des deux meneurs ne sont pas vraiment comparables, et se contenter de tous deux les placer dans une même catégorie d’excellence, à l’image du renommé Rob Perez.

Publicité

Jamal Murray entre officiellement dans ma liste « Quand il est en feu, seul un astéroïde percutant la Terre pourrait me faire changer de chaîne » avec Steph Curry et Damian Lillard.

Auteur d’enchainements et d’actions rarement aperçues hors des matchs de Golden State ces dernières saisons, Jamal Murray va néanmoins devoir écrire sa propre histoire. À commencer par un nouveau renversement de situation maison face aux Lakers.

Les dernières actualités