NBA – A peine qualifié en Finales, Andre Iguodala tacle étrangement la ligue

Andre Iguodala fait ressentir sa présence dès son entrée en jeu
NBC Sports (DR)

Andre Iguodala vient parfaitement de justifier sa décision de signer avec le Heat en plein coeur de la saison. Sous les ordres d’Erik Spoelstra, il disputera sa 6ème finale consécutive… Mais pour lui, son impact à 36 ans n’est du qu’à une chose, le niveau dans la ligue.

Publicité

Après le revers des Warriors en Finales la saison passée, Andre Iguodala avait rapidement annoncé vouloir continuer sa carrière, malgré son âge grandissant… Le seul souci, c’est qu’il a été transféré par Golden State à Memphis, une équipe en reconstruction, et donc bien loin de ses ambitions de champion.

Après un long bras de fer, qui l’a vu s’embrouiller avec ses jeunes coéquipiers comme Ja Morant et Dillon Brooks, Andre Iguodala a eu gain de cause auprès de ses dirigeants. En février dernier, à quelques jours de la trade deadline, il a été envoyé au Heat, où il se voyait bien tutoyer les sommets.

Publicité

Si les débuts ont été douloureux pour lui dans sa nouvelle équipe, il a rapidement montré à tout le monde qu’à 36 ans, et dans sa 16ème saison dans la ligue, il était encore capable de se rendre utile dans une équipe qui joue le titre. Et à la surprise générale, il disputera bien ses 6èmes Finales consécutives.

Pourtant, quelques jours avant la qualification des siens, Iggy a eu un message étrange sur son jeu et sur la ligue… Pour The Athletic, il a avoué à demi-mot que les changements dans la ligue étaient à l’origine de son immense impact.

Publicité

J’essaie vraiment de prendre le temps et d’apprécier chaque jour. Je veux saisir toutes les opportunités qui se présentent à moi tous les jours. Je pense que je peux jouer en NBA jusqu’à mes 40 ans, et assez facilement. C’est principalement grâce à la façon dont ils ont « abruti » le jeu.



J’ai 36 ans, et avec la façon dont ils ont simplifié le jeu à l’extrême, je commence à voir ma vraie valeur… Même si je le reconnais, je ne suis plus aussi important dans une équipe que j’ai pu l’être à une époque. On le voit bien dans la bulle, il y a énormément de fautes, ils veulent des gros scores.

Publicité

Les joueurs aujourd’hui sont tous dans des boites. C’est soit tu attrapes la balle et tu tires, sois tu la prends et tu pénètres dans la raquette pour un gros dunk. Toutes les subtilités du jeu NBA ne sont plus appréciées, et ne sont plus recherchées comme à une époque.

Visiblement, ce qu’a appris Andre Iguodala dans sa jeunesse l’aide énormément à avoir du temps de jeu aujourd’hui, et à se rendre utile sur un terrain. Mais ce n’est pas tout ce qu’a évoqué le triple champion NBA, il a aussi évoqué sa reconversion.

Publicité

Non je ne veux pas devenir entraineur. Tout sauf entraineur. Il ne faut jamais dire jamais, mais j’en doute. J’ai des enfants, et je veux être présent pour eux. J’ai tellement d’opportunités que le plus dur sera de choisir laquelle je veux saisir.

Andre Iguodala juge donc que sa fin de carrière est bien aidée par la baisse du niveau général dans la ligue. Un constat dur, mais qui s’éloigne des discours langue de bois.

Andre Iguodala Déclarations Miami Heat NBA 24/24

Les dernières actualités