NBA – Nick Young saccagé pour ses propos sur Michael Jordan

Nick Young s'est fait détruire après des propos sur Michael Jordan NBA
(DR)

Nick Young est connu pour son style, qui lui a valu son surnom de « Swaggy P », mais aussi pour sa folie sur le terrain. Et cette folie s’est visiblement manifestée dans un tweet de l’ancien Laker à propos de Michael Jordan. Forcément, quand on s’attaque à MJ sur les réseaux sociaux, il faut s’attendre à des répercussions.

Publicité

Nick Young a longtemps été un personnage en NBA. De son arrivée à Washington, à son passage remarqué chez les Lakers, sans oublier sa saison couronnée d’un titre chez les Warriors en 2018, l’arrière a toujours attiré l’attention, notamment grâce à son brin de folie sur le terrain. Des layups 360, des 3 points improbables… son jeu était clairement excitant.

Mais ce qui a surtout fait de lui un chouchou des fans, c’est sa personnalité pour le moins excentrique. Et cette personnalité, il n’hésite pas à la faire ressortir sur les réseaux sociaux, en partageant des opinions plus que controversées. C’était le cas ces derniers jours, avec une comparaison improbable entre les Finales jouées par Michael Jordan, et celles jouées par LeBron James.

Publicité

Pour moi, Michael Jordan n’a jamais affronté de superstar en Finales, à part un Magic Johnson vieillissant, il n’a joué que contre des stars. C’est la première fois de sa carrière que LeBron James n’affronte pas une équipe de superstars en Finales. Ce que j’entends par « superstar », c’est Kevin Durant, Stephen Curry, Tim Duncan, des joueurs dans le Top 3 all-time à leur poste.

Publicité

Michael Jordan n’aurait donc jamais affronté de superstars lors des Finales NBA… Selon Nick Young donc, John Stockton, Karl Malone, Charles Barkley, et Gary Payton n’ont pas le pedigree pour être qualifiés de superstars… Une opinion polémique qui n’a pas manqué de faire réagir.



Publicité

Magic sortait d’une saison de MVP et avait 31 ans. Jordan a battu 3 équipes à plus de 50 victoires pour décrocher le titre en 1992, 1993, 1997, et 1998, et deux équipes à 60 victoires en 1993, 1996, et 1997. MJ a battu 7 équipes qui venaient de gagner 60 matchs, dans sa carrière en playoffs. Il y avait des nuls dans ces équipes ?

Publicité

Des gens bizarres font comme si LeBron James n’avait pas eu Kyrie Irving, Kevin Love, Anthony Davis, Dwyane Wade, Chris Bosh… Que des joueurs qui étaient dans le top 3 sur leur poste au moment de rejoindre LeBron. Mais oui allez-y, continuez avec vos histoires.

Dans l’histoire du basket, peu de duos peuvent se hisser au niveau de John Stockton et Karl Malone, et pourtant, Michael Jordan les a terrassé deux années de suite. Et puis n’en déplaise à Nick Young, Charles Barkley et Gary Payton aussi étaient des superstars.

Les dernières actualités