NBA – Les joueurs réagissent à la victoire du Heat face aux Lakers

Jimmy Butler aux côtés de Tyler Herro et Bam Adebayo NBA
Yahoo Sports (DR)

Miami a créé la surprise ce dimanche en venant à bout des Lakers, sans Goran Dragic et Bam Adebayo, deux soldats importants de l’effectif floridien. Forcément, les réactions ont été nombreuses sur Twitter, et tous les joueurs n’avaient qu’un nom à la bouche : Jimmy Butler.

Publicité

Après deux premiers succès plus que convaincants, après l’annonce des blessures de Bam Adebayo et Goran Dragic, deux éléments essentiels de la rotation d’Erik Spoelstra, beaucoup voyaient les Lakers remporter ces Finales 2020 en 4 matchs… Mais c’était sans compter sur la pugnacité du Heat ! Ce dimanche, Miami a fait taire tout le monde.

Derrière les 40 points d’un exceptionnel Jimmy Butler, qui a au passage réussi une incroyable première all-time, le Heat est revenu à 2-1 dans la série, relançant totalement l’intérêt de ces Finales. Les stars NBA étaient devant leur écran, et forcément, tout le monde n’avait d’yeux que pour Buckets. Florilège.

Publicité

Mon frère Jimmy Butler a montré pourquoi il était le leader et le coeur de cette équipe.

Put*in, Jimmy est vraiment un joueur comme ça… Je pensais que le sweep arrivait. Mais il les a vraiment travaillé, travaillé.

Publicité

C’est un vrai chef d’oeuvre de la part de Jimmy.



Jimmy Butler est un chien !!!

Publicité

Jimmy Butler est différent. Tu pouvais sentir son match dès le départ, à la façon dont il sautillait à l’échauffement.

Inspirant

Publicité

Jimmy Butler a fait l’unanimité sur les réseaux sociaux après son incroyable match ! C’est le genre de performance qui pourrait donner envie à certaines superstars de le rejoindre sous le maillot du Heat… Pourquoi pas Joel Embiid, grand ami de Buckets depuis le passage de ce dernier à Philadelphie ?

Jimmy Butler avait déjà le respect de tous après avoir mené le Heat jusqu’aux Finales, mais ces 40 points ont fini d’achever son oeuvre. Il est désormais une vraie superstar aux yeux de tous, ou presque.

Les dernières actualités