NBA – « Sans LeBron, Kyrie Irving est John Wall »

Kyrie Irving des Brooklyn Nets visiblement déçu
Empirewritesback (DR)

Kyrie Irving continue de défrayer la chronique suite à ses propos controversés au sujet de LeBron James, et a reçu un sérieux tacle de la part d’un analyste sur son niveau depuis son départ des Cavaliers.

Publicité

Une fois de plus, il aurait mieux fait de réfléchir à deux fois avant de lâcher une telle bombe. Kyrie Irving s’est encore distingué pour des raisons regrettables dans la sphère médiatique, en critiquant indirectement les talents de joueur clutch de LeBron James. Et parce que s’attaquer à une telle institution entraine forcément des représailles, le meneur des Nets n’échappe pas à la sentence.

Nombreux sont ainsi les analystes qui s’en prennent à lui depuis cette sortie, avec une virulence visiblement croissante. Tout d’abord, c’est Kendrick Perkins qui s’est chargé de le recadrer sur Twitter. Ensuite, le journaliste de FOX Sports Nick Wright s’est fendu d’une punchline des plus violentes sur sa personnalité.

Publicité

Mais la réprimande la plus incendiaire a bien failli échapper au grand public, et est l’œuvre de l’ancien joueur NFL Emmanuel Acho. Consultant pour l’émission Speak For Yourself, ce dernier a littéralement fracassé le bilan de Kyrie depuis la séparation de son duo avec LeBron James. John Wall, qui n’avait rien demandé dans l’histoire, en a aussi fait les frais.



Publicité

Kyrie dit n’importe quoi. Sans LeBron James, Kyrie est John Wall ! C’est la vérité. C’est un très bon joueur, un numéro 1 de Draft, un quintuple ou sextuple All-Star, qui a fait partie d’une All-NBA team une fois dans sa carrière. Kyrie doit se rendre compte de ce qu’il est sans LeBron James. Il ne peut pas parler comme ça de celui qui l’a aidé à se faire un nom et une carrière !

On comprend bien, dans le contexte où cette phrase est prononcée, que la comparaison avec J-Wall n’est pas censée être flatteuse pour Irving. Les deux joueurs possèdent pourtant bien des palmarès individuels assez similaires, avec seulement 1 cape de All-Star et 1 sélection All-NBA Team supplémentaires pour ce denier. Leur principale différence, à savoir le titre obtenu par les Cavs en 2016, l’a principalement été sous l’impulsion de LBJ.

Publicité

La comparaison entre Kyrie Irving et John Wall, à première vue dégradante pour le meneur des Nets, peut éventuellement se défendre. On est en tout cas persuadés que ses détracteurs trouveront des arguments à avancer en ce sens.

Les dernières actualités