NBA – Grosses tensions lors du Game 5… dans les tribunes

LeBron évoque son embrouille virile avec Jae Crowder NBA
Wally Skalij

Durant les Finales, la bulle prend des allures de cocotte minute… La pression monte, et monte, encore et encore, et l’explosion n’est plus très loin. La preuve, après la victoire du Heat dans le match 5, d’énormes tensions se sont faites sentir dans les tribunes. Vivement la fin !

Publicité

En temps normal, les Finales sont le sommet d’une saison, l’affrontement ultime entre deux équipes qui ont réussi à écarter toute la concurrence sur la route du titre, alors forcément, c’est la série où la pression et l’intensité sont à leur paroxysme. Et dans ce contexte si particulier de la bulle, toutes les émotions semblent décuplées.

Pour les joueurs disputant ces Finales donc, l’isolement à Orlando a démarré il y a plus de 3 mois… La lassitude commence sans aucun doute à se faire sentir, ce qui pourrait expliquer certains gestes d’humeur, comme le vilain coup de coude d’Anthony Davis sur Jae Crowder (un geste qui ne sera d’ailleurs pas sanctionné par la ligue, décision assez miraculeuse).

Publicité

Et la tension générale n’a jamais été aussi forte que vendredi dernier, lors du match 5 entre LA et Miami. Tout le monde dans la bulle envisageait une victoire des Lakers, et donc un titre, et la frustration a été grande en tribune quand le Heat l’a emporté, prolongeant le séjour dans la bulle de quelques jours. The Athletic raconte.



Un invité des Lakers a crié « ferme ta p*tain de gueule » à un supporter du Heat après que LeBron James ait réussi sa passe miraculeuse pour Danny Green sur le potentiel 3 points de la victoire. Et quand Markieff Morris a perdu le ballon, cette personne a crié : « Ils veulent commencer à supporter leur équipe maintenant ?! »

Publicité

Ce n’était pas Anthony Davis Senior, le père de l’intérieur des Lakers, qui se tenait au bord du terrain avec le maillot de son fils et une casquette de Los Angeles. Même si après l’aggravation d’une blessure pour AD, son père n’avait pas l’air content du tout.

Et la tension ne se fait pas sentir que chez les joueurs et leurs proches. Par exemple, beaucoup de journalistes présents avaient réservé leur billet d’avion pour vendredi soir… Toujours selon The Athletic, tous auraient été frustrés et déçus de devoir rester pour un Game 6. Après 3 mois, il est temps que la bulle explose.

Publicité

Le ton risque d’encore monter d’un cran ce dimanche lors du match 6 ! Si les Lakers l’emportent, les proches des joueurs risquent de s’invectiver encore plus que lors du Game 5. Ça promet

Los Angeles Lakers Miami Heat NBA 24/24

Les dernières actualités