NBA – La révélation sur LeBron dans la bulle qui aurait pu tout changer

LeBron James agacé face au Heat
(DR)

Même s’il a remporté le titre avec les Lakers, LeBron James a rencontré beaucoup de difficultés dans la bulle. Selon ESPN, on est tout bonnement passé proche d’un séisme qui aurait pu tout changer à la fin de saison.

Publicité

Pour la quatrième fois de sa carrière ce dimanche, LeBron James est devenu champion : une première avec les Lakers. Le King avait promis une bague à la ville de Los Angeles à son arrivée, et il a tenu sa parole. Mais la mission ne fait que commencer. On connaît LeBron, et l’on sait qu’il a envie de remettre ça dès l’an prochain, cette fois-ci devant son public au Staples Center.

Pourtant, cette bague aurait pu ne jamais venir. Le coronavirus aurait pu avoir raison de la saison, tout comme la fameuse bulle. Un environnement délicat pour les joueurs, enfermés pendant des mois dans le campus de Disney. Autant dire que ce n’est pas pour tout le monde, et on pense à LeBron justement.

Publicité

Les rumeurs sont vraies : le King a bel et bien pensé à quitter la Floride plus d’une fois au cours des derniers mois. La motivation d’une bague a forcément joué, mais le coup des Bucks aurait pu tout changer. Comme le révèle ESPN, le Chosen One était très proche de partir après le boycott de Milwaukee.



Quand les Bucks ont organisé une sorte de boycott contre le Magic suite à l’affaire Jacob Blake, LeBron James a pu discuter avec des amis et des conseillers tard dans la nuit. Il a soutenu l’action des Bucks et la cause, mais le manque de stratégie et planning était frustrant. Ses proches ont affirmé que James était proche de partir ce soir-là.

Publicité

Visiblement dégoûté par ce qui est arrivé à Jacob Blake, et peut-être un peu emporté par le mouvement des Bucks : LeBron voulait donc partir. Pas si étonnant quand on sait qu’il n’a jamais apprécié la vie dans la bulle. Sauf que c’est Barack Obama qui est intervenu pour le guider :

Ce qui a tout changé, c’est quand lui et Chris Paul ont pu discuter au téléphone avec l’ancien Président Barack Obama. Avant d’être un Président ou sénateur, Obama était un organisateur communautaire. Ses paroles : poussez la NBA, poussez les propriétaires, poussez la société à faire plus.

Publicité

Plutôt que de fuir, Obama a demandé aux joueurs de se battre et de profiter de la plateforme offerte par la NBA. Grand bien lui en a pris quand on voit la tournure des événements.

LeBron James Los Angeles Lakers NBA 24/24

Les dernières actualités