NBA – Jordan ou LeBron ? L’avis de Hakeem Olajuwon

Lebron James et Michael Jordan
New York Post (DR)

Le débat du GOAT est reparti de plus belle ces derniers temps entre LeBron James et Michael Jordan. Pour éclairer nos lanternes, focus aujourd’hui sur l’avis d’Hakeem Olajuwon, champion 2 fois pendant le hiatus de His Airness en 1994 et 1995.

Publicité

Vous reprendrez bien une part de LeBron James ou bien de Michael Jordan ? Ce débat sans fin n’a pas fini d’agiter les foules et a repris de manière plus intense que jamais après le nouveau titre remporté par le King, avec les Lakers cette fois.

Les légendes de la NBA donnent leur préférence une à une dans ce débat qui traverse les années. Hakeem Olajuwon n’y a pas échappé, lui qui a réussi à glaner 2 bagues au milieu du règne de Jordan, pendant que celui-ci faisait du base-ball en 1994, et alors qu’il était encore trop court lors de son comeback en 1995.

Publicité

L’Américano-Nigérian avait donné son favori dans une interview pour NBCS, et il s’est logiquement tourné vers son compagnon de la cuvée 1984.



Quand les gens commencent à comparer [LeBron] avec Jordan, ce n’est pas une comparaison équitable. Jordan était un joueur bien plus supérieur, dans une ligue très difficile, et il était très… créatif. Cela n’enlève rien à LeBron parce que c’est un grand joueur, mais ce n’est pas une comparaison équitable parce que Jordan est un joueur bien supérieur.

Publicité

La petite particularité, c’est qu’Olajuwon avait prononcé ces mots en 2017. Sauf qu’entre 2017 et 2020, LeBron James a parcouru du chemin. Il a rejoint une franchise mythique qui est celle des Lakers, et est parvenu à lui ramener une nouvelle bannière à accrocher au plafond du Staples Center.

Peut-être que Hakeem « The Dream » a finalement changé d’avis aujourd’hui ? Le nouvel exploit du King relance sérieusement la discussion et il a bien l’intention d’y mettre définitivement un terme en instaurant une nouvelle dynastie aux Lakers avant de pouvoir tirer sa révérence.

Publicité

Plus LeBron enchaîne les exploits, plus les fans rejoindront indéniablement sa cause. Mais le Dream fait-il partie de ces gens qui changent de camp ? Nul ne le sait.

Les dernières actualités