NBA – L’incident secret et gênant sur lequel Larry Bird a longtemps menti

Larry Bird de Boston
(DR)

Larry Bird est sans conteste l’un des meilleurs joueurs de tous les temps. Mais contrairement aux stars actuelles, la légende des Celtics avait une part d’ombre à peine dissimulée, ce qui lui a parfois causé du tort sur les terrains. En 1985, il a par exemple plombé sa fin de saison avec une attitude plus que discutable… et longtemps gardée secrète.

Publicité

Quand on parle de Larry Bird, on parle possiblement du meilleur joueur blanc de tous les temps, et tout simplement de l’un des hommes les plus talentueux à avoir posé les pieds sur un parquet NBA. Le n°33 des Celtics n’est que très rarement évoqué parmi les plus grands noms de l’histoire, comme Michael Jordan, LeBron James, Kobe Bryant, ou Shaquille O’Neal, mais pourtant, son palmarès parle pour lui.

La première superstar à maitriser le tir à 3 points compte à son actif 3 titres de MVP, 3 titres NBA, un sacre de rookie de l’année, et toute une ribambelle de distinctions individuelles. Et avec ses 24.2 points, 10 rebonds, et 6.3 passes décisives de moyenne en carrière, on comprend parfaitement son statut de Hall of Famer.

Publicité

Mais contrairement à ce qu’on pourrait penser de prime abord, Larry Legend était loin d’être un joueur calme, qui ne faisait pas de remous en dehors des terrains… Bien au contraire, l’ailier avait un caractère bien trempé. Malheureusement, en 1985, son attitude lui a couté une fin de saison tumultueuse.

Alors qu’il sortait du meilleur exercice de sa jeune carrière, avec 28.7 points de moyenne (record qu’il ne battra jamais par la suite), Larry Bird a réussi à porter les siens jusqu’à la finale de conférence et une série face aux Sixers. Et en plein coeur de cette série si importante pour les champions en titre, Larry Legend a trouvé le moyen d’être impliqué dans une bagarre en sortie de bar, et a aggravé une blessure au doigt… Un article de l’époque racontait à la fin de la saison 1985 :

Publicité

Cela fait 2 mois que les Celtics ont perdu leur titre, et depuis deux jours, des rumeurs affirment que Larry Bird aurait abimé son doigt dans une bagarre au bar le 16 mai dernier, soit en plein milieu des finales de conférence. Son index droit était gravement enflé avant le match 4, et ses performances ont été moins bonnes après l’incident présumé.

La victime est formelle : « Je l’ai reconnu. Un gars de cette taille, on ne peut pas se tromper. Il m’a mis une droite dans la joue gauche ».



Forcément, suite à ces rumeurs persistantes, la ligue a essayé d’en savoir plus. Mais tandis qu’un homme se plaignait de coups et blessures et qu’une femme portait également plainte, les médecins et dirigeants des Celtics affirmaient n’être au courant de rien. D’ailleurs, en conférence de presse, le principal intéressé n’était pas plus loquace, affirmant que sa blessure était sportive. Omerta complète, et embarras généralisé. Dans ses différentes biographies, Bird évoquait généralement tous les sujets, comme le suicide de son père. Mais pas ça. Jamais.

Publicité

Peu importe la cause prétendue, toujours est-il que ce doigt enflé a eu un impact énorme sur la fin de saison de Larry Bird. Avant la date de la bagarre, l’ailier tournait à 29.9 points par match sur sa campagne de playoffs. Après ? « Seulement » 22.2… Surtout, ses pourcentages ont diminué drastiquement, chose anormale chez le shooteur.

En effet, alors qu’il tirait à 52% lors de ses deux premiers titres NBA, il n’a pu faire mieux que 46% sur cette campagne 1985, et un piètre 40% après la fameuse bagarre (!), preuve que quelque chose ne tournait pas rond dans son jeu. Et forcément, avec un Bird en panne d’adresse, les Celtics ont du s’incliner en Finales face à l’ennemi juré Lakers. S’il a menti pendant longtemps, Larry Legend a toutefois fini par révéler la vérité sur cette soirée.

Publicité

Je me suis retrouvé au mauvais endroit au mauvais moment… Cette bagarre était de ma faute, mais ce n’est pas toujours facile d’être Larry Bird. Mais la bonne chose, c’est que les gens voient que je suis humain. Je fais des erreurs, j’ai fait des erreurs. J’aime boire des bières, sortir, et prendre du bon temps… Je suis humain.

D’ailleurs, cette histoire ne sera jamais allée au tribunal. Conscient qu’il risquait gros, Larry Bird a préféré trouver un arrangement financier avec la victime de cette bagarre. Dans la discrétion la plus totale des médias locaux et de la police.

Boston Celtics Larry Bird NBA 24/24

Les dernières actualités