NBA – « C’était embarrassant. LeBron a mal joué, tout le monde a mal joué »

lebron james lors des finales 2011
Fox Sports (DR)

La carrière de LeBron James est faite de nombreux hauts, mais aussi de quelques bas légendaires. Avec notamment deux sweeps subis en Finales face aux Spurs et aux Warriors, le King est loin d’avoir toujours brillé. Et pour un ancien coéquipier, le pire moment de la carrière de LeBron ne fait aucun doute.

Publicité

Pour sa 17ème saison dans la ligue, LeBron James été impressionnant de bout en bout. Second de la course pour le titre de MVP, le King a confirmé sa grande forme en playoffs, en portant les siens jusqu’à un titre finalement bien mérité. Et en décrochant le graal pour la 4ème fois, le n°23 a surtout confirmé sa place tout en haut de la hiérarchie all-time.

Car avant cela, c’est plutôt une image de perdant qui lui collait à la peau aux yeux de ses détracteurs. En effet, si le « Chosen One » a vécu de nombreux grands moments dans sa carrière, il a aussi connu quelques échecs assez humiliants, comme les deux sweeps subis en Finales NBA face aux dynasties Spurs et Warriors.

Publicité

Mais aucun moment n’a été plus humiliant dans la carrière de LeBron James que ces Finales 2011 perdues avec le Heat, face à des Mavericks pourtant vieillissants. Dans le podcast de Shannon Sharpe, Chris Bosh est revenu sur cette série historique, et sur les raisons de cette défaillance inattendue.



Nous n’étions pas prêts. Ils étaient meilleurs que nous, nous avons mal joué, notre attaque était amorphe, LeBron a mal joué, tout le monde a mal joué, même le staff. On avait un gars chargé de faire du popcorn, je suis sûr que lui aussi faisait pas un aussi bon popcorn que d’habitude.

Publicité

Mais ce qu’on a appris, c’est qu’il faut gagner en expérience aussi bien collectivement qu’individuellement. Et parfois, pour y parvenir, il faut souffrir. Dès que nous avons perdu, nous avons compris l’importance des moindres détails. Mais il faut donner aux Mavericks du crédit. Ils étaient prêts, et nous ont détruit stratégiquement.

Comme aiment le dire certains sportifs aux États-Unis : « parfois on gagne, parfois on apprend »… C’est exactement ce qu’il s’st passé avec le Heat en 2011. L’humiliation face aux Mavericks leur a servi de leçon, et leur a permis de réaliser le back-to-back par la suite. C’est aussi ça les grandes équipes, elles savent se relever.

Publicité

Heureusement pour l’héritage du King dans la ligue, il a compensé cette défaite par l’un des plus beaux titres de l’histoire : le comeback face aux Warriors en 2016.

Déclarations LeBron James Miami Heat NBA 24/24

Les dernières actualités