NBA – L’étrange décla de Jimmy Butler sur lui-même en 2014

Jimmy Butler sous le maillot des Chicago Bulls
Sportskeeda (DR)

Après ses merveilleux playoffs, Jimmy Butler est définitivement l’une des plus grandes superstars de la ligue, mais ça n’a pas toujours été le cas. En 2014, alors qu’il commençait petit à petit à se faire un nom, il a été l’auteur d’une déclaration qui sonne curieusement de nos jours.

Publicité

Il y a les superstars qui étaient prédestinées à l’être, puis il y a les autres comme Jimmy Butler, draftées très bas, et qui ont dû se transcender pour faire aujourd’hui partie de l’élite. Dans son cas, sorti en toute fin du premier tour de la Draft 2011, Butler ne s’attendait peut-être pas à un tel destin.

En fait, c’est même quasiment sûr lorsque l’on se replonge dans le passé et que l’on retrouve ses anciennes déclarations. Retour le 25 novembre 2014, après que le jeune Jimmy Buckets se soit offert un career-high à 32 points avec les Bulls face à Denver. Tom Thibodeau avait été subjugué à l’époque :

Publicité

Il a été incroyable. C’est une star, et il joue dur des deux côtés du parquet. C’est juste un joueur incroyable. Nous l’avons fait jouer meneur, nous l’avons fait jouer poste 2, poste 3 et ce soir il a joué en 4. Et il n’a pas eu l’occasion de s’entraîner en 4. Il s’est lancé, il est intelligent, il joue dur, il fait tout ce dont l’équipe a besoin, et il a trouvé un moyen de nous aider à revenir et à avoir une chance à la fin.



Le héros du soir a eu vent des éloges de son coach au moment d’apparaître en conférence de presse, mais il n’était pas d’accord. De son côté, Butler s’est montré beaucoup plus humble, beaucoup plus réservé lorsqu’il a évoqué son statut :

Publicité

Je ne suis pas une star. Je suis un bon role player dans une très, très bonne équipe. Une équipe vraiment, vraiment profonde. J’aime les role players. « Star » n’a jamais été à côté du nom de Jimmy Butler, il ne le sera jamais. Je serais toujours un gars dans l’ombre.

Il ignorait certainement à quel point il se trompait. Quelques mois plus tard, Jimmy Butler était élu MIP de la saison 2014-2015 en passant de 13 à 20 points de moyennes. Et quasiment 6 ans plus tard, il emmenait le Heat en Finales NBA après un run sensationnel en playoffs, et il luttait vaillamment contre LeBron James, qui le stoppait déjà en pleine course à l’époque des Bulls.

Publicité

Il est clair que désormais, Butler ne pourrait plus tenir ce genre de discours. Il avait néanmoins raison sur un point : il n’est pas une star. C’est une superstar désormais, capable de mener une équipe jusqu’au titre.

Les dernières actualités