NBA – L’équipe qui a « détruit » LeBron et l’a poussé à prendre The Decision

DR

Le premier départ de LeBron James de Cleveland reste comme l’un des moments les plus marquants de sa carrière, et aurait été causé par une équipe bien particulière selon un de ses membres à la langue bien pendue.

Publicité

Aujourd’hui, l’excellence de LeBron James par rapport à l’histoire de la NBA ne fait plus l’objet d’aucun débat. Le degré de cette excellence est certes constamment débattu entre ses adorateurs et ses détracteurs, mais il est quasiment impossible de l’exclure du Top 10 all-time, quelle que soit votre opinion sur le sujet.

Un classement rendu en grande partie permis par la conquête de ses 4 titres de champion, le tout en tant que leader de 3 franchises différentes. Pour certains, la dernière bague acquise avec les Lakers l’installe même à la 1ère place de la hiérarchie historique. Il suffit pourtant de revenir seulement 10 ans en arrière pour retrouver un palmarès du King quasiment vide.

Publicité

Superstar de la NBA en 2010, ancien Rookie de l’Année, ex-meilleur marqueur de la ligue et double MVP en titre, ce dernier voyait cependant son bilan collectif rester vierge. Vaincu en Finales par les Spurs en 2007, il n’a plus jamais atteint ce stade de la compétition sur les 3 années qui ont suivi. La faute revenant principalement à une équipe : les Celtics.

Menés par le quatuor Paul Pierce – Kevin Garnett – Rajon Rondo – Ray Allen, les C’s ont été à deux reprises les bourreaux de LeBron sur cette période, dont la dernière quelques semaines avant son départ de Cleveland. Dans le Load Management Podcast, KG a ainsi ré-affirmé avec fierté que lui et ses coéquipiers étaient à l’origine de la fameuse Decision.

Publicité



Pour vous tous, fans de LeBron qui n’y connaissez rien et qui aviez 4 ans, voire même 2 ans quand j’ai dit ça, et qui êtes restés dessus depuis quoi ? 10 ans maintenant ? À dire : « Oh, vous n’y êtes pour rien ! » Je comprends. Vous défendez LeBron, vous l’aimez, j’ai compris.

Publicité

On a formé quelque chose à Boston que personne ne pouvait franchir. Donc c’est pour ça que je dis qu’on lui a fait enlever son maillot (des Cavs) en 2010, et qu’il l’a enterré sous la TD Bank Arena. Ce maillot numéro 23 de Bron a été enterré sous le Garden.

Grands favoris dans la conférence Est en tant que possesseurs du 1st seed et du meilleur bilan de la ligue en 2010, les Cavs avaient été surclassés par Boston dès le second tour. Malgré des moyennes de 26.8 points, 9.3 rebonds et 7.2 passes dans la série, LBJ avait été incapable d’accrocher plus de 2 matchs face à l’armada adverse.

Publicité

Deux mois plus tard, il décidait donc de composer à son tour une superteam, à l’instar de celle des Celtics, du côté de Miami. Un choix payant, puisqu’il a enfin pu prendre sa revanche sur les troupes de Doc Rivers dès 2011 avec une cinglante victoire 4-1, mais qui lui vaut encore de grosses remontrances de la part de ses haters de nos jours.

Tout fier à l’idée de revenir sur cet épisode, Kevin Garnett persiste et signe en disant que ses Celtics sont la cause de l’une des plus grandes tâches de la carrière de LeBron James. Le tout, avec son franc-parler habituel, évidemment.

Les dernières actualités