NBA – L’énorme révélation sur le poids de Victor Wembanyama

La jeune pépite française Victor Wembanyama, 16 ans, déjà comparée à 3 gros noms NBA
FIBA Basketball (DR)

Scruté de très près par les scouts NBA, Victor Wembanyama interroge encore par son apparence frêle. Interviewé dans les colonnes de Ouest France, un coach adjoint de Nanterre s’est fendu d’un aveu très excitant sur le poids de sa pépite.

Publicité

Nul besoin désormais de le présenter au public français, qui place déjà d’énormes, voire peut-être trop d’attentes en lui à son jeune âge. Même constat concernant les scouts américains, qui ont appris à connaitre le personnage de manière éclaire ces derniers mois, et qui n’ont pas tardé à en faire l’un des prospects les plus surveillés au monde.

Victor Wembanyama n’a que 16 ans, mais fait dès à présent fantasmer les observateurs les plus expérimentés de la grande ligue. Prototype de joueur jamais vu auparavant sur la planète basket, l’international français U16 est attendu au sommet de l’une des cuvées de Draft les plus fournies en matière de talent. Un aspect de son profil inquiète encore cependant : son poids.

Publicité

Rares sont les adolescents qui affichent une telle taille et qui ne présentent pas un déficit sur la balance. L’espoir de Nanterre ne fait pas exception, et devra rassurer la NBA sur ce point avant sa sélection. Interrogé dans les colonnes de Ouest France cette semaine, Philippe Da Silva, adjoint de Pascal Donnadieu sur le banc francilien, se veut très rassurant sur le sujet.

Depuis deux ans, avec le travail du préparateur physique, Victor a gagné 23 kg ! Il pesait 72 kg au moment où il a intégré le centre de formation, et là, il en pèse 95. Il y a un énorme travail de fait, qui va lui permettre d’encaisser les impacts, d’être plus solide sur ses jambes, pour que l’on puisse éviter toutes les blessures possibles.

Publicité

Une prise de masse des plus impressionnantes en l’espace de 24 mois, qui laisse entendre que Wembanyama est sur la bonne voie. Rassurez-vous, il n’en a pas fini pour autant, et devrait encore se transformer physiquement avant d’atteindre la majorité. C’est en tout cas le projet du staff de la JSF, qui a établi un objectif chiffré aussi précis qu’exaltant.



À terme, il faut qu’il arrive à 110 kg. Pour l’anecdote, il s’est encore entraîné avec nous récemment et tous les joueurs pros sont conscients qu’il a un gros travail physique à faire. À un moment donné, il avait cinq pompes à faire avec l’équipe qui avait perdu. Mais pour lui, cinq pompes, c’est énorme. Et il avait toute l’équipe en train de l’encourager à les faire.

Publicité

Cette anecdote donne le sourire, mais pousse également à l’enthousiasme. Le fait que les partenaires du jeune mutant s’impliquent eux aussi dans son développement de la sorte va certainement l’aider dans le processus. Il faut dire que ces derniers, comme leurs entraineurs, connaissent son potentiel immense, résumé à merveille par Da Silva.

Pour moi, c’est trois joueurs en un. C’est Magic Johnson par rapport à son intelligence de jeu, ce qu’il peut faire comme passes. C’est très ressemblant à Jokic en NBA. Il a la mobilité et la vitesse d’Antetokounmpo et surtout le tir et la faculté à pouvoir s’écarter et à faire des choses comme un arrière, comme Kevin Durant. C’est quand même assez incroyable pour un gamin qui fait 2,20 m.

Publicité

Giannis, qui domine la NBA, il n’a pas de tir, pas cette capacité de passe, cette lecture. En fait, il a un jeu un peu similaire à Kevin Durant, mais il fait 2,20 m.

Au vu de la menace constante que représente KD dans la ligue à « seulement » 2m13, on vous laisse imaginer les perspectives qui s’offrent à Wembanyama.

Quand on sait l’espoir immense qui entoure Victor Wembanyama avec son physique actuel, on ne peut que rêver de le voir afficher un poids conforme à sa gigantesque taille.

Déclarations NBA 24/24 Victor Wembanyama

Les dernières actualités