NBA – Ce que Tony Parker a dû faire pour que Tim Duncan lui parle enfin

(crédit : Mike Ehrmann)

Tony Parker et Tim Duncan ont formé avec Manu Ginobili l’un des plus grands Big Three de l’histoire de la NBA mais pourtant, leur relation n’a pas commencé de la meilleure des manières. Tony Parker a même employé les grands moyens pour que Duncan lui adresse la parole au début. Explications.

Publicité

Tim Duncan n’est pas une personne facilement abordable. De nature discrète malgré son talent et ses performances extraordinaires sur le terrain, l’approcher relevait parfois de l’exploit, que ce soit pour ses adversaires… mais aussi ses coéquipiers.

Sa relation avec Tony Parker n’était d’ailleurs pas toute rose au début. En 2014, peu avant de remporter le 5ème titre de l’histoire des Spurs, TP s’était confié à ESPN sur ses rapports avec Tim Duncan et avait révélé toute la complexité de son coéquipier les premiers temps.

Publicité

Il ne m’a pas parlé pendant toute une année. C’était un peu bizarre de venir de France et de voir que votre joueur superstar ne vous parle pas en tant que meneur. C’est un peu dur, vous voyez ? Parce que vous êtes censé parler à tout le monde. La première fois qu’il m’a parlé, c’était après une bonne série contre Gary Payton et les Seattle Supersonics.



Heureusement, dès ses premiers playoffs en carrière, Tony Parker a su se faire respecter et s’imposer, qui plus est face à un redoutable adversaire en la personne de Gary Payton. Cette première grosse victoire a permis de briser la glace avec Tim Duncan, puis de démarrer l’ère de domination des Spurs l’année suivante avec un titre, le deuxième de Duncan et de la franchise.

Publicité

Mais peut-on dire que l’histoire des Spurs s’est jouée sur une série de premier tour de playoffs face aux Sonics ? C’est osé, mais plusieurs éléments vont dans ce sens. Tony Parker racontait ainsi la joie qu’il a ressentie lorsqu’il a enfin noué un lien avec Duncan, tout en restant sceptique sur ce qu’il se serait passé dans le cas contraire :

J’étais très heureux. Je me souviens que j’étais très heureux qu’il m’ait enfin parlé. Je me disais : « Peut-être que je peux rester dans cette équipe. » Parce que si Timmy ne vous parle pas, c’est difficile de rester avec les Spurs. Parce que Tim, c’est la franchise. C’est compliqué.

Publicité

En effet, les Spurs ont été la franchise de Tim Duncan pendant près de 20 ans, maître à bord derrière Gregg Popovich. Heureusement pour Tony Parker et les Spurs, le Français a su se démarquer à temps pour se faire une vraie place dans l’équipe.

NBA 24/24 NBA Flashback San Antonio Spurs Tim Duncan Tony Parker

Les dernières actualités