NBA – Jordan ou LeBron, qui est le GOAT ? Barack Obama tranche !

Les deux légendes NBA postulant au statut de GOAT, LeBron James (gauche) et Michael Jordan (droite), entourent l’ancien président des États-Unis, Barack Obama
DR

Le débat du GOAT crée la discorde dans la communauté NBA, et même auprès des fans les plus haut placés dans la société américaine. Dernièrement, c’est Barack Obama qui est venu livrer son opinion sur le duel entre Michael Jordan et LeBron James.

Publicité

Toujours aussi disputé malgré d’innombrables discussions et tentatives de mise en accord par le passé, le débat du GOAT de la NBA touche même les plus hautes sphères politiques aux États-Unis. Dans un contexte particulier, Donald Trump avait récemment dû dévoiler sa préférence, livrant un argumentaire… propre à lui.

Son prédécesseur, Barack Obama, inconditionnel fan de basket, a lui aussi logiquement été appelé à livrer son point de vue sur le dossier. Choisirait-il LeBron James, dont il est très proche depuis plusieurs années, ou Michael Jordan, idole de son enfance passée en tant que supporter des Bulls ? Sa réponse est venue dans une interview pour Complex.

Publicité

LeBron fait des progrès dans le débat du GOAT. Mais il n’est pas encore au niveau de Jordan, tout simplement parce que sa carrière n’est pas encore terminée. Et on ne sait pas combien de bagues il pourrait encore remporter.

Publicité

LeBron fait déjà indiscutablement partie du Top 2. Sa longévité… On dirait qu’il n’a rien perdu. Je sais qu’il bénéficie des nouvelles méthodes d’entrainement, de nutrition et de traitement auxquelles n’avaient pas accès les joueurs à l’époque de Michael. Mais cela est aussi dû au fait que c’est un monstre. Si à 40 ans, il est toujours All-Star et affiche encore ce niveau, il faudra prendre ça en considération.



MJ possède donc à l’heure actuelle les faveurs du 44ème président des USA, mais les propos de ce dernier laissent à penser que LBJ a encore une chance de pouvoir récupérer le trône si convoité. Une impression que l’ancien chef d’État n’a pas tardé à désamorcer, s’estimant lui-même incapable de régler de manière juste ce mano a mano.

Publicité

À son prime, Michael était un spectacle à ne pas manquer. Et il faisait ça à une époque où ses adversaires n’avaient aucune pitié avec lui. Vous savez quoi, je ne suis pas la bonne personne pour arbitrer ça. Je reconnais ma partialité, parce que je viens de Chicago.

Je pense que les débats sportifs, c’est un peu comme les débats musicaux. La musique qui a bercé votre enfance procurera toujours plus de chaleur dans votre cœur que celle qui va sortir 30 ans plus tard. Les stars et héros sportifs de votre jeunesse vont toujours avoir vos faveurs. Donc je comprends que les gens de la nouvelle génération estiment que LeBron est le meilleur. Le débat devra se régler de lui-même.

Publicité

Un aveu louable, et un témoignage dans lequel se retrouveront la plupart des observateurs de la ligue. La sensibilité personnelle, forcément influencée par l’âge et l’expérience de chacun avec la ligue, joue un rôle majeur dans leur prise de décision. Dès lors, celle de Barack Obama le pousse à maintenir Jordan en tête de son classement.

LeBron James va donc devoir sortir le (très) grand jeu pour convaincre Barack Obama qu’il mérite son vote pour le titre de GOAT. En attendant, Michael Jordan peut dormir sur ses deux oreilles.

All-Time LeBron James Michael Jordan NBA 24/24

Les dernières actualités