NBA – Vanessa Bryant détruit sa mère dans une nouvelle tirade enflammée !

Vanessa Bryant a attaqué sa mère après ses mensonges NBA
(DR)

Sur fond d’affaire juridique, Vanessa Bryant et sa mère, Sofia Laine, s’étaient déjà livrées à un échange des plus virulents il y a quelques semaines. La veuve de Kobe a rédigé un nouveau communiqué pour adresser la situation, qui ne fait visiblement qu’empirer.

Publicité

Accusée d’avoir, entre autres, mis dehors sa propre mère d’une des résidences de la famille, et de lui avoir retiré sa voiture, Vanessa Bryant avait déjà répondu avec fermeté à sa demande de dommages et intérêts. Elle n’a pas changé de ton au moment de revenir sur cette affaire sur sa story Instagram, ce jeudi, et d’en évoquer les nouveaux éléments.

Ma mère continue de tenter de trouver des moyens d’extorquer financièrement ma famille et moi. Je l’ai soutenu pendant près de vingt ans, et elle n’a jamais été mon assistante personnelle, ni celle de Kobe, ni une nounou. J’ai toujours été mère au foyer, et mon mari et moi nous occupions jour et nuit de nos filles.

Publicité

Pendant près de deux décennies, nous avons fait en sorte que ma mère vive dans une de nos propriétés proches, et ce, gratuitement, parce qu’elle avait affirmé qu’elle n’avait pas d’argent pour s’acheter sa propre maison suite à son divorce. Mon mari et moi avions jugé qu’il était mieux pour elle qu’elle ne vive pas chez nous.

Elle surveillait nos filles de temps à autres, comme la plupart des grands-parents le font. Elle n’avait pas à s’occuper de problèmes financiers ou de dépenses. Elle était une grand-mère qui vivait grâce à son beau fils et moi, à ma demande. Maintenant, elle veut que je lui verse 96$ de l’heure pour avoir prétendument travaillé 12 heures par jour pendant 18 ans et surveillé ses petits enfants.

Publicité

En réalité, elle ne s’est occupée qu’occasionnellement de mes filles les plus âgées quand elles étaient bébés. Il y a dix ans de cela, nos filles étaient toutes étudiantes et sportives, et je n’ai pas eu d’autres enfants avant 2016. Ses affirmations sont évidemment fausses, mais j’ai quand même essayé de manière répétée d’arranger les choses avec ma mère.



Contrairement à ce qu’elle dit, je n’ai jamais laissé mes filles depuis l’accident, hormis pour me rendre au cimetière et y faire quelques arrangements. Plus tôt cette année, je lui cherchais une nouvelle maison, et une semaine plus tard, elle est apparue à la télévision et a donné une interview pour dénigrer notre famille et faire de fausses accusations tout en vivant gratuitement dans un quartier sécurisé de Newport Coast.

Publicité




Même après cette trahison, j’étais prête à lui fournir un soutien mensuel pour le reste de sa vie, et ce n’était pas assez. Au lieu de cela, elle m’a contacté par le biais d’intermédiaires (contrairement à ce qu’elle affirme, mon numéro n’a pas changé) et a demandé 5 millions de dollars, une maison et un SUV Mercedes.

Parce que je n’ai pas cédé face à ses menaces et à ses demandes, elle est devenue hors de contrôle et fait de fausses et absurdes accusations. Elle essaye désormais de toucher plus d’argent que ce que mon mari et moi, durant son vivant, avons pu payer pour ses besoins. Elle se fiche de savoir à quel point ça m’affecte, moi et mes enfants.

Publicité

Elle veut vivre sur le dos de mes filles et moi pour le reste de sa vie, tout en continuant de toucher la pension mensuelle de son ex-mari depuis 2004. Mon mari et moi ne l’avons jamais découragée ou empêchée de subvenir elle-même à ses besoins. Cette plainte est futile, scandaleuse et extrêmement blessante. Mon mari n’a jamais promis quoi que ce soit à ma mère, et il serait tellement déçu par son comportement et son manque d’empathie.

De plus en plus scandalisée et touchée par les agissements de sa mère, Vanessa Bryant tente une nouvelle fois de se défendre face aux incriminations de cette dernière. La disparition de Kobe laisse décidément des traces indélébiles dans la vie de ses proches.

Buzz Kobe Bryant NBA 24/24

Feed NBA 24/24