NBA – Le match ahurissant de Michael Jordan lors du réveillon 2001

Michael Jordan chez les Wizards
(DR)

Si le commun des mortels veut boire des coups et bien manger au soir du 31 décembre, Michael Jordan avait une autre envie en 2001 : savater les Nets et signer une performance mémorable. Et sans surprise, il l’a fait, avec la manière.

Publicité

Pour son 2ème retour en NBA à l’automne 2001, Michael Jordan est au-delà de son prime. MJ a 38 ans, il est entouré d’une équipe faible, il n’a pas joué depuis le sacre de 1998… et pourtant, il est animé de son éternelle rage. Pour prouver aux sceptiques qu’il est encore le GOAT, Jordan porte d’ailleurs ses Wizards à un bilan positif à l’aube de la fin d’année.

Le 29 décembre, pour enfoncer le clou, il signe un premier exploit retentissant en passant 51 points aux Hornets ! Souvenons-nous qu’à cette époque, le rythme est plus lent en NBA, le 3 points bien moins répandu, et de tels cartons au scoring sont beaucoup plus rares. Mais pour Sa Majesté, rien n’est trop dur.

Publicité

Fort de cette prestation qui lui vaut l’adoration de la presse, Jordan se tourne vers le match suivant, qui se disputera au soir du 31 décembre. En face, ce sont les New Jersey Nets qui l’attendent, avec Jason Kidd, Kenyon Martin et consorts. Et là encore, la magie opère.



Chaud bouillant, MJ enquille les paniers, se permettant même un run personnel de 22 points pour les Wizards entre la fin du 2ème quart-temps et le milieu du 3ème. En 38 minutes, il inscrit au total 45 pions, capte 10 rebonds, délivre 7 passes décisives, vole 3 ballons et signe un +/- de +26. Le mythique numéro 23 boucle ainsi l’année 2001 avec 96 points en 2 matchs, 2 victoires évidemment…

Publicité

Au delà des chiffres, l’impression visuelle est saisissante. On vous laisse donc vous régaler devant les highlights de cet homme tout proche de ses 39 ans, qui mystifie des joueurs 10 ou 15 ans plus jeunes. Du grand art :

Publicité

Si l’histoire retiendra évidemment le « prime » Michael Jordan des Bulls, son passage aux Wizards ne doit aucunement être oublié. Génie, tout simplement.

Brooklyn Nets Michael Jordan NBA 24/24 NBA Flashback Washington Wizards

Les dernières actualités