NBA – Le défouloir sauvage d’un All-Star pour forcer sa franchise à le faire jouer

(DR)

Il y a certaines légendes dont le talent n’a pas tout de suite sauté aux yeux des franchises… C’est le cas de Shawn Kemp, qui a du trouver un stratagème fou pour forcer ses dirigeants à le faire jouer. C’est une chose qu’on ne pourrait plus voir aujourd’hui, et c’est bien malheureux.

Publicité

Quand on pense à Shawn Kemp aujourd’hui, il est très difficile de ne pas ressentir une certaine dose de nostalgie. Car ce nom rappelle les beaux jours de Seattle en NBA, les Finales 1996 face aux Bulls de Michael Jordan, le duo avec Gary Payton… Et puis le dunkeur fou est aussi l’emblème d’une ligue où charrier après un poster n’était pas sanctionné d’une faute technique.

Pourtant, la carrière de l’intérieur légendaire des Sonics aurait pu être bien différente s’il n’avait pas pris son destin en main, et s’il n’avait pas montré à ses dirigeants toute la frustration qui l’habitait lors de sa saison rookie. En effet, pour ses débuts en NBA, il ne joue que 13.8 minutes par rencontre, et tourne à 6.5 points de moyenne…

Publicité

Insuffisant pour ce monstre physique qui a faim de jouer. Alors pour évacuer la frustration accumulée, l’intérieur a du trouver un moyen de s’exprimer. Après chaque rencontre où il est peu utilisé, il commence à se rendre sur les différents terrains de Seattle pour détruire des personnes lambda. Il raconte pour Inside Buzz.



J’étais fou de rage contre mes dirigeants et mes entraineurs parce qu’ils ne me faisaient pas assez jouer. Alors je me rendais en ville et j’offrais un grand spectacle aux gens après nos matchs. Ils ont commencé à entendre parler de ces matchs clandestins, alors ils ont fini par ajuster mon temps de jeu.

Publicité




Les Sonics ne réalisaient pas à quel point j’avais faim. S’ils ne voulaient pas me faire jouer, je devais montrer à toute la ville ce dont j’étais capable sur un terrain. Les joueurs actuels n’ont malheureusement plus ce genre de détermination en eux…

Déjà qu’il s’amusait sur les parquets NBA, on vous laisse imaginer les dégâts face à des inconnus venus passer un bon moment entre amis au parc…

Publicité

Il est aujourd’hui très difficile d’imaginer un joueur se risquer à une telle méthode. Ils valent des millions, et les franchises ne voudraient sans doute pas voir leurs talents au milieu de personnes lambda et potentiellement dangereuse pour leur intégrité physique.

Déclarations Légendes NBA NBA 24/24 Vidéos, highlights

Feed NBA 24/24