NBA – Pourquoi la blessure de Killian Hayes tombe au pire des moments

Killian Hayes et Derrick Rose réagissent au premier match du Français NBA
Raj Mehta

Touché contre les Bucks, Killian Hayes a passé une IRM ce mardi pour en savoir plus. Malheureusement pour lui, les nouvelles ne sont pas bonnes avec une déchirure au niveau de la hanche. Cette blessure tombe au pire des moments.

Publicité

C’est ce qu’on appelle dans le jargon du sport une tuile. Après des débuts timides avec les Pistons, Killian Hayes ne devrait pas revenir sur les parquets avant quelque temps. Blessé lors de la rencontre face aux Pistons, le meneur français a rapidement inquiété. Il est tombé, seul, au niveau de la hanche et a dû rester un court instant au sol. Ce n’était pas prometteur pour la suite, et Shams Charania a confirmé ces soupçons ce mercredi.

Publicité

L’insider l’a dévoilé : Hayes souffre d’une déchirure au niveau de la hanche. La même qu’Isaiah Thomas et d’autres avant lui. Et autant vous dire que ce n’est pas glorieux quand on regarde l’historique, loin de là. Pour l’heure, on attend encore d’en savoir plus pour le Frenchie, qui pourrait éviter le pire dans le meilleur des scénarios.

Une absence de plusieurs semaines ? Cela semble être le minimum. Dans le pire des cas en revanche, Killian sera forfait pour des mois, voire pour toute la saison. Les Pistons ne prendront aucun risque avec sa santé, encore moins quand on sait à quel point une telle déchirure peut être complexe. Detroit a raison de jouer la carte de la prudence, même si cela tombe au pire des moments.

Publicité

Hayes est un rookie particulier, comme tout ceux de sa cuvée : pas de Summer League pour les jeunes, et une pré-saison relativement courte à cause du coronavirus. Résultat, le meneur n’a eu que quelques semaines entre la révélation de sa première franchise NBA à ses grands débuts outre-Atlantique. Pas facile, d’autant qu’il a semblé en difficulté lors de ses premiers matchs.



A l’instar d’un Ntilikina, l’ancien de Cholet s’est comporté de façon timide pour ses premiers matchs. Parfois confiant sur ses shoots, parfois hésitant à prendre un tir. Ses passes et sa vision sont deux données intéressantes, mais il manque clairement de pratique et de finition. Rien d’anormal pour un rookie, et c’est bien pourquoi ses premiers mois en NBA allaient être très utiles.

Publicité

Personne ne s’attend à ce que Killian devienne un All-Star cette année, mais sa première campagne allait lui permettre d’adhérer à ce nouveau monde. De prendre ses marques et de mieux connaître ses coéquipiers. C’est d’autant plus important pour les rookies cette saison avec l’intersaison qui a été complètement chamboulée. Même son coach, Dwane Casey, était confiant pour la suite : 

Si vous regardez ce qu’il a fait en Allemagne, c’était assez similaire. Quand il est arrivé là-bas, il a mis du temps à surmonter cette pente, puis il s’est envolé. Je ne suis pas inquiet.

Publicité

A la place, Killian va rester à l’infirmerie, privé des matchs. Un coup dur pour l’apprentissage du meneur, qui va prendre encore du retard. Son retour sur les terrains sera à surveiller de près à cause de cette blessure à la hanche, mais aussi afin de savoir comment il se comportera balle en main et s’il peut aider les Pistons à franchir un nouveau cap à l’Est.

Forfait pour un moment, Killian Hayes traverse un cauchemar pour ses débuts en NBA. Cruel pour Detroit, qui ne semble décidément pas avoir de chance avec ses meneurs.

Blessures, infirmerie Detroit Pistons Killian Hayes NBA 24/24

Les dernières actualités