NBA – Le seul joueur qui a affronté les Bulls de 1996 et les Warriors de 2016

Michael Jordan Steph Curry
(DR)

Ces sont les deux équipes les plus dominantes de l’histoire de la saison régulière. Les Bulls de 1996 et les Warriors de 2016 ont chacune fait sauter les compteurs : 72-10 pour le Chicago de Michael Jordan, et 73-9 pour le Golden State de Steph Curry. Et devinez quoi ? Malgré les 20 ans d’écart entre ces deux équipes de légende, un joueur a pu affronter… les deux.

Publicité

Il faut faire preuve d’une longévité et d’une endurance phénoménale pour traverser les époques en NBA. Réussir à tenir plusieurs décennies dans cette ligue ou une condition physique optimale est nécessaire relève presque de l’exploit. Un joueur a pourtant réussi à trainer suffisamment sur les parquets NBA pour être témoin… des 2 meilleures équipe de saison régulière de l’histoire !

Les Bulls et les Warriors : deux équipes mythiques et deux trajectoires pourtant différentes. Les Bulls de Michael Jordan ont tenu d’une main de fer le reste de la ligue et ont resserré leur emprise jusqu’en Finales NBA, où ils ont battu les Sonics de Gary Payton en 6 matchs. Les Warriors, eux, ont échoué en Finales NBA après que LeBron James se soit faché et ait arraché un game 7 qu’il a ensuite remporté.

Publicité

Le joueur qui a affronté ces deux équipes a d’ailleurs atteint pour la première fois en carrière la barre des 20 points contre les Bulls de Jordan. Le joueur en question ? Kevin Garnett. Le Big Ticket était surmotivé de se mesurer à MJ et a livré une de ses premières grosses performances ce soir du 16 février 1996, avec 16 points et 15 rebonds :



Publicité

Dans cet extrait KG explique qu’il était intenable et trash-talkait déjà Michael Jordan, criant à son coéquipier Isaiah Rider que Jordan ne pouvait pas le défendre. Rider, lui, tentait de le calmer car il ne voulait pas énerver Jordan. Ce qui n’a pas forcément marché – on sait ce qui arrive à ceux qui défient MJ.

20 ans plus tard, KG retournait à Minnesota pour y terminer sa carrière. A 39 ans, il assistait à l’apogée des Warriors de près en les affrontant en novembre 2015, dans une défaite large où il n’a joué que 11 minutes. À ce stade, Garnett ne jouait plus que des bouts de garbage time et avait surtout un rôle de mentor pour les jeunes joueurs comme Karl-Anthony Towns.

Publicité

Kevin Garnett ne dit pas quelle équipe était la plus dominante entre les Bulls de 1996 et les Warriors de 2016. Il serait interessant de savoir laquelle des deux il considère la plus forte de l’histoire. Une telle longévité force en tout cas l’admiration !

Les dernières actualités