Publicité

NBA – 8 joueurs dispos sur le marché qui ont leur place chez un contender

Le nouveau record en carrière de Lonzo Ball
DR

La trade deadline du 25 mars est encore loin, mais les franchises NBA s’agitent déjà pour améliorer leur effectif. Les prétendants au titre s’apprêtent évidemment à se joindre à la fête, et devraient surveiller 8 joueurs accessibles via un trade, compilés par CBS Sports.

Publicité

Wayne Ellington, Pistons

(crédit : DR)

L’air de Detroit semble parfaitement lui convenir. Après de belles sorties livrées sous le maillot des Pistons en 2019, Wayne Ellington retrouve des couleurs dans le Michigan. En pleine confiance, son adresse de loin (53.2% cette saison, meilleure de la ligue) ne ferait de mal à aucune top-team.

Publicité

George Hill, Thunder

Le meneur vétéran du Thunder d'Oklahoma City, George Hill
(crédit : Zach Beeker)

S’il bénéficie de moins d’attention par rapport à son passage aux Bucks, George Hill réalise de jolies choses en tant que vétéran du Thunder. Le meneur de 34 ans pourrait apporter toute sa science du jeu et ses gros pourcentages (50.8% au tir, 38.6% à 3pts) en tant que backup d’une star.

Nemanja Bjelica, Kings

transfert à venir chez les Kings
(crédit : Lachlan Cunningham)

Difficile de vendre le profil de Nemanja Bjelica en se contentant d’observer ses moyennes cette saison. Néanmoins, l’expérimenté Serbe reste l’une plus grandes menaces de loin au poste d’intérieur, et a sans doute encore beaucoup à offrir à seulement 32 ans.

Publicité

P.J. Tucker, Rockets

(crédit : DR)

Malgré son agacement palpable face à la gestion contractuelle de ses dirigeants, P.J. Tucker continue d’assurer dans son rôle chez les Rockets. Il convertit ainsi 41.9% de ses tentatives derrière l’arc, et fait toujours figure de solide défenseur. Un attirail des plus séduisants pour un contender.

Thaddeus Young, Bulls

(crédit : NBA.com/DR)

Son gros contrat d’environ 14M$ par an peut à première vue repousser, mais Thaddeus Young apparait encore comme un investissement sûr en matière de rendement offensif. Les meilleurs franchises de la ligue qui souhaiteraient étoffer leur banc pourraient se montrer intéressées.

Publicité




Derrick Rose, Pistons

NBA - "A mes yeux, Derrick Rose est un Hall of Famer"
(crédit : Yardbarker/DR)

Nul besoin de résumer la forme de Derrick Rose du côté de Detroit, tant celle-ci ravit les fans depuis un an et demi. À quelques mois de la fin de son contrat, le MVP 2011 pourrait être sacrifié par ses supérieurs, et rejoindre un cador pour enfin aller décrocher sa 1ère bague de champion.

Lonzo Ball, Pelicans

Lonzo Ball s’apprête à tirer à 3 points sous le maillot des New Orleans Pelicans
(crédit : Chris Graythen)

Récemment mis sur le marché par les Pelicans, Lonzo Ball réalise sans doute l’une des saisons les moins abouties de sa jeune carrière. Son adresse au tir reste un problème, mais son QI basket supérieur à la moyenne en ferait un meneur remplaçant de choix pour n’importe quelle équipe.

Publicité

JJ Redick, Pelicans

(crédit : Jonathan Bachman)

Lui aussi placé dans les discussions de trade par le front office de la Nouvelle-Orléans, J.J. Redick n’a plus besoin de présenter son CV. Artilleur de renom, il devrait trouver sans problème chaussure à son pied parmi les franchises les plus ambitieuses.



Auraient également pu être cités les noms d’Aaron Gordon, Andre Drummond, JaVale McGee ou encore Trevor Ariza. Vous l’aurez compris, les pistes intéressantes ne manquent pas sur le marché.

Feed NBA 24/24