Publicité

NBA – LaVine et les Bulls crient au scandale après le buzzer-beater de Lillard

Zach LaVine et les Bulls crient au scandale après le game winner de Lillard
Steve Dykes

Le match entre les Bulls et les Blazers samedi soir a offert un scénario fou aux fans, avec un buzzer-beater foudroyant de Damian Lillard. Celui-ci a d’ailleurs fait enrager Zach LaVine, qui dénonce une grosse erreur d’arbitrage !

Publicité

Ils pourront s’en vouloir d’avoir laissé passer leur chance. Menant de 5 points à 11 secondes de la fin face à Portland après un 3 points clutch de Zach LaVine, les Bulls pensaient tenir le bon bout. C’était avant que Damian Lillard n’entre en scène, et ramène dans un premier temps son équipe à 2 points avec un shoot insensé du parking.

Il reste alors 8 secondes à jouer, et Chicago mène toujours 122-120. La suite logique aurait été de voir les Blazers faire faute. C’est là que le litige survient… LaVine reçoit le ballon sur la mise en jeu, et se retrouve immédiatement pris à deux par Rodney Hood et Gary Trent Jr. S’en suit alors une décision arbitrale plus que contestable, avec un entre-deux sifflé.

Publicité



Portland récupère la gonfle avec 6 secondes au chrono… et déclenche le « Dame Time » : ficelle à trois points, 123-122, game over ! Forcément déçu après avoir livré un nouveau gros match (26 points à 9/12 au tir dont 6/8 à trois points, 6 rebonds et 4 passes décisives), l’arrière canadien est logiquement revenu sur l’action litigieuse, ne cachant pas sa frustration… envers tout le monde, son équipe incluse.

Publicité




« Je ne pense pas que c’était un entre-deux. Je ne crois pas qu’ils avaient les mains sur le ballon. » LaVine a ajouté que même dans ces conditions, une équipe ne devrait pas laisser fondre un avantage de 5 points en 11 secondes.

Aucun angle de caméra ne permet en effet de s’assurer qu’un de ses deux adversaires lui disputait effectivement la possession du ballon. LaVine reste malgré tout lucide, et regrette d’avoir vu son équipe abandonner son avance de 5 points de la sorte. D’autant plus que son coach, Billy Donovan, avait encore un temps mort en sa possession…

Publicité

11èmes de la conférence Est, les Bulls ont longtemps pensé se relancer avec une grosse victoire face à Portland. Mais une décision arbitrale douteuse est venue rebattre les cartes, avant que Lillard ne ruine leurs espoirs.

Feed NBA 24/24