NBA – Damian Lillard s’énerve et dégomme les Wolves sur Twitter

Lillard réagit à son absence du All-Star Weekend
flipboard (DR)

C’est officiel, un premier entraineur a été licencié cette saison, et les Timberwolves n’ont pas chômé pour trouver un remplaçant à Ryan Saunders. Le seul souci, c’est que le nom du nouvel entraineur ne plait pas du tout à… Damian Lillard ! La star des Blazers s’est lâchée.

Publicité

Une trentaine de matchs auront suffit pour voir le premier entraineur limogé cette saison. Le malheureux élu s’appelle Ryan Saunders, et il était à la tête des Wolves, pire équipe de la ligue avec seulement 7 victoires pour 24 défaites ! S’il n’a pas été aidé par les blessures, ses 31.4% de victoires depuis son arrivée en 2019 n’ont pas convaincu.

Pour le remplacer, les dirigeants de Minnesota ont pensé à Chris Finch, ancien assistant aux côtés de Nick Nurse à Toronto. Une décision censée apporter un vent de fraicheur sur la franchise, mais qui n’est pas du tout du goût de… Damian Lillard. Sur Twitter, la star des Blazers a expliqué pourquoi un autre candidat aurait du avoir sa chance.

Publicité



Comment c’est p*tain de possible de ne pas embaucher David Vanterpool alors qu’il est juste là sur votre banc… Et qu’il a déjà été dans un front office avec succès, et qu’il a été un élément majeur du staff d’une équipe qui gagne pendant 7 ans… Et il a aussi joué un rôle majeur dans le développement d’un backcourt dominant !

Publicité

Quand Damian Lillard parle « d’équipe qui gagne » et de « backcourt dominant », il parle des Blazers et de son association avec CJ McCollum… En effet, entre 2012 et 2019, David Vanterpool a été assistant à Portland, le tout après une glorieuse carrière en Europe, marquée par deux titres en EuroLeague (Un titre en tant que joueur, un en tant qu’assistant). Et depuis son départ de l’Oregon, il officie comme coach défensif chez les Wolves.

Ce que Dame regrette principalement, c’est que la franchise du Minnesota soit allée directement chercher ailleurs, alors qu’un candidat compétent pour le poste d’entraineur était déjà dans le staff. Seul l’avenir nous dira si la décision du front office des Wolves était judicieuse ou non. On en connait un qui sera particulièrement motivé face à cette équipe en tout cas !

Publicité

Décidément, Damian Lillard n’a pas sa langue dans sa poche. Mais sur une décision qui ne concerne pas sa franchise, il est capable de s’offusquer et de le faire savoir. C’est en tout cas une belle preuve de fidélité envers son ami David Vanterpool.

Les dernières actualités