NBA – Un joueur au fond du trou… intéresse une belle équipe !

Kyle Lowry et Pascal Siakam lors du match opposant les Toronto Raptors aux Washington Wizards, le 13 février 2019
Richard Lautens

Le marché des transferts peut parfois réserver quelques surprises, et voir des contenders tenter de relancer des cibles en pleine galère. C’est le scénario qui semble se profiler pour un vétéran bien loin de son meilleur niveau cette saison.

Publicité

Faute de voir les gros noms pulluler dans les rumeurs de trade, les franchises pourraient jeter leur dévolu sur des joueurs de seconde zone, capables de complémenter leur rotation. Cela est tout particulièrement le cas des principaux prétendants au titre, qui doivent qui plus est composer avec des budgets resserrés.

Une catégorie dans laquelle s’inscrivent les Raptors, encore loin de respecter leur tableau de marche à l’heure actuelle. Seulement 8èmes de la conférence Est (17-18), les Canadiens pourraient être tentés d’effectuer quelques petites retouches dans leur effectif. Cela pourrait passer par l’ajout d’un vétéran comme… Ricky Rubio selon FortyEightMinutes.

Publicité

Les Raptors rattrapent leur retard dans la conférence Est, même si Masai Ujiri & Co. continuent d’évaluer différents scénarios en vue de la trade deadline. Des sources indiquent à FortyEightMinutes.com que l’un d’eux implique Ricky Rubio, puisque la franchise serait intéressée à l’idée de recruter le meneur.

Un intérêt qui peut surprendre au vu de la saison livrée par le meneur espagnol. Transféré à Minnesota durant l’intersaison, ce dernier y affiche de faibles moyennes de 8.0 points, 6.4 passes et 3.1 rebonds. Et tandis que son équipe coule au classement, il ne parvient pas à tirer son épingle du jeu, comme en atteste cette séquence capturée lors du match face aux Hornets.

Publicité



En revanche, il semblerait que Rubio ne soit pas contre l’idée d’un départ des Wolves. Son récent témoignage dans les colonnes de The Athletic sur l’état de sa franchise laisse en effet la porte ouverte à cette éventualité.

On a le pire bilan de la ligue. On a perdu trop de matchs de plus de 20 points, et je n’ai pas l’impression qu’on construise quoi que ce soit.

Publicité

C’est dur. Vous devez toujours tirer le positif, et on veut évidemment s’améliorer, mais à un moment donné, on doit vouloir changer quelque chose, et ça, ça ne vient pas.

La porte de sortie que pourraient lui offrir les Raptors serait dès lors une occasion en or. Problème : elle dépend de l’évolution d’un autre dossier délicat, à savoir celui de Kyle Lowry.

L’intérêt de Toronto pour Rubio, qui touchera seulement 17.8 millions de dollars la saison prochaine pour la dernière année de son contrat, dépend de la situation de Kyle Lowry. Les rapports divergent sur la volonté des Raptors de tourner la page Lowry, et de l’honorer en l’envoyant dans une de ses destinations préférentielles.

Publicité

La question visant à savoir si les Raptors seront acheteurs ou vendeurs lors de la deadline n’a pas reçu d’éléments de réponse de la part des dirigeants. Ceci étant dit, comme a pu l’expliquer un exécutif rival, c’est en partie parce qu’ils n’ont pas nécessairement besoin de précipiter leur choix sur ce point.

Méconnaissable sous le maillot des Timberwolves, Ricky Rubio serait malgré tout sur le radar des Raptors. Les Canadiens ne devraient en revanche activer la piste menant à l’Espagnol qu’en cas de prochain départ de Kyle Lowry. Une perspective encore très hypothétique.

Feed NBA 24/24