Publicité

NBA – L’arme secrète inattendue des Warriors

Une première dans l'histoire pour Curry et Green
(DR)

En l’absence de Klay Thompson, Golden State a dû trouver des solutions de repli pour contribuer au scoring cette saison. L’une d’elles est d’ailleurs en train de se révéler, et s’attire logiquement les compliments de ses coachs et coéquipiers.

Publicité

Quoi de mieux pour se relancer qu’un match face aux Rockets ? Battus par les Lakers lundi, les Warriors se déplaçaient à Houston deux jours plus tard pour retrouver le chemin du succès. Au vu de la dynamique de leurs adversaires, qui restaient sur 17 défaites consécutives, le contexte était idéal. Néanmoins, la perte successive de 3 joueurs, dont Stephen Curry, en marge de la rencontre aurait pu compliquer leur tâche.

Malgré cela, les hommes de Steve Kerr sont repartis du Toyota Center avec la victoire (108-94), et pouvaient alors remercier… Jordan Poole. Meilleur marqueur de son équipe avec 23 points, l’arrière de 21 ans a sans doute livré l’une de ses meilleures perfs en carrière. Son coach y a évidemment réagi avec joie, dans des propos rapportés par Monte Poole de NBC Sports.

Publicité

J’ai bien aimé son agressivité. La chose qui m’impressionne le plus chez lui, c’est la rapidité de sa prise de décision. Il ne perd jamais de temps. L’année dernière, quand il était rookie, et même au début de saison, il attrapait le ballon et se mettait sur pause. Il n’y a plus de pauses maintenant.

Mais comment expliquer cette transformation chez le sophomore, dont les stats ne cessent de grimper ? Draymond Green avance son explication.

La confiance. Tout vient de la confiance. Il prend ses tirs avec énormément de confiance. Il prend des décisions rapidement, et il est dans l’ensemble meilleur.

Publicité

Même constat pour Kelly Oubre Jr., qui pense quant à lui connaitre l’origine du déclic ayant conduit son jeune coéquipier jusqu’à ce niveau.

Je suis extrêmement heureux pour lui. Je ne pense pas qu’il aurait dû passer par la G-League, pour être honnête. Mais il y est allé, a gardé la tête haute, et est revenu avec la bonne mentalité.



Apparu à 15 reprises en début d’exercice, Poole a en effet été envoyé dans la bulle de la G-League pour progresser. Il en a profité pour aider de fort belle manière les Santa Cruz Warriors, avec des moyennes de 22.4 points, 5.3 rebonds et 3.5 passes. Depuis, c’est un joueur sans appréhension et rafraîchissant que les Dubs apprennent à découvrir avec plaisir.

Publicité




Poole pourra-t-il poursuivre sa belle forme, qui le voit tourner à 19.0 points, 54.0% au tir et 45.9% à 3 points depuis son retour en NBA ? Si l’on en croit Steve Kerr, il fait tout pour conserver une belle place dans la rotation.

Tant qu’il continuera à prendre ses décisions rapidement, et à dribbler, shooter ou passer tout de suite, et qu’il ne perdra pas de temps avec le ballon, il aura carte blanche.

Publicité

Absence de Steph Curry à venir ou non, Jordan Poole risque donc d’avoir un joli rôle à jouer dans les prochains matchs des Warriors. À lui de s’y montrer pour continuer de grimper dans l’estime du vestiaire californien.

Golden State Warriors NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA