Publicité

NBA/NCAA – Un joueur victime d’insultes archi-violentes, Barkley dégoupille

La star NCAA des Ohio State Buckeyes, E.J. Liddell, a reçu de multiples messages insultants et menaces de mort après l'élimination de son équipe au 1er tour de la March Madness, provoquant la furie de Charles Barkley
Mitchell Layton / DR

Après l’élimination surprise d’Ohio State au 1er tour du tournoi NCAA, la star de l’équipe, E.J. Liddell, a reçu de multiples messages insultants et menaces de mort sur les réseaux sociaux. Un phénomène qui a entrainé la fureur de Charles Barkley.

Publicité

Le nom de March Madness n’a pas été choisi au hasard par leurs concepteurs. Celui-ci résume avant tout les scénarios fous qui peuvent intervenir durant le tournoi NCAA, où les upsets se veulent beaucoup plus fréquents que durant les playoffs NBA. Ils illustrent aussi l’engouement dingue qui entoure l’événement chaque année aux États-Unis.

Celui-ci peut d’ailleurs parfois dépasser les limites, comme cela a été le cas samedi soir. 2nd seed de sa partie de tableau, Ohio State affrontait les petits Poucets de Oral Roberts, et a concédé le premier upset majeur de l’édition 2021 (72-75, ap). E.J. Liddell, star des Buckeyes, a pourtant tout fait pour empêcher cela avec 23 points (10/15 au tir), 14 rebonds et 5 passes.

Publicité

Tout ? Pas pour certains « fans », qui n’ont pas goûté les deux échecs successifs de l’ailier sur la ligne des lancers dans les ultimes secondes du temps réglementaire. Un motif suffisant selon eux pour… lui adresser des messages plus qu’injurieux. Le joueur n’a dès lors pu que déplorer ces agissements sur Twitter après la rencontre.

Honnêtement, qu’est-ce que j’ai fait pour mériter ça ? Je suis humain.

Publicité

La traduction des insultes qu’il dévoile se passe de commentaires, et peut expliquer l’apparente détresse qui transpire de ses propos. L’affaire a quoi qu’il en soit pris une ampleur phénoménale, et a même été abordée sur le plateau de Inside The NBA. Lancé sur le sujet par Ernie Johnson, Charles Barkley n’y est alors pas allé de main morte sur les auteurs de ces attaques.



Publicité

Premièrement, il a fait un très bon match. Mais le fait que ce gamin ait reçu des menaces de mort ou des insultes à caractère raciste… Vous qui avez fait ça, vous vous sentez en sécurité chez vous, comme des lâches, derrière un écran d’ordinateur. Personne ne sait qui vous êtes, mais vous feriez mieux de bien vous regarder dans un miroir.

Le MVP 1993 s’est d’ailleurs servi de cet exemple pour expliquer son absence des réseaux sociaux.

Vous ne me prendrez jamais à donner du crédit à ces losers et à interagir avec eux. Je me fous de la somme d’argent que certains pourraient me proposer pour que je le fasse : je n’utiliserai jamais les réseaux sociaux à cause de choses comme ça.

Publicité

Pour le coup, impossible d’aller à l’encontre du Chuckster. Les témoignages de haine que peuvent recevoir les stars du basket, comme E.J. Liddell à son échelle, peuvent avoir un impact considérable sur elles. D’autant plus lorsqu’elles sont aussi jeunes que le leader d’Ohio State. La fac a de son côté fait appel aux forces de l’ordre pour retrouver les internautes en question.

Dans toute sa folie caractéristique, la March Madness fait parfois dérailler certains observateurs. E.J. Liddell en a malheureusement fait les frais, mais peut compter sur le soutien vocal et appuyé de Charles Barkley.

Buzz Charles Barkley Déclarations NBA 24/24 NCAA

Feed NBA 24/24