NBA – Le joueur des Knicks qui a le plus de chances d’être tradé révélé

Le joueur des Knicks qui a le plus de chances d'être tradé révélé !
(DR)

New York souhaite confirmer son embellie cette saison en revenant en playoffs pour la premiere fois depuis 2013. Afin de mener à bien ce projet, les Knicks risquent de se débarrasser d’un joueur avant la deadline ce jeudi…

Publicité

À ce stade de la saison, peu d’observateurs s’attendaient à retrouver New York dans le Top 8. Et pourtant, les hommes de Tom Thibodeau ont retrouvé le chemin de la victoire cette année. La franchise occupe la 7ème place et parait bien loin du cirque auquel elle nous avait habitué ces dernières saisons.

Avec une identité old-school, basée sur une rigueur défensive militaire, un jeu demi-terrain digne des 90’s, et un homme fort en la personne de Julius Randle, le Madison Square Garden est redevenu une place forte de l’Est ! L’alchimie prend à merveille dans le roster, il y a donc peu de chance de voir un Knick partir. Pourtant, un joueur est susceptible d’être tradé d’ici la trade deadline d’après SNY :

Publicité

Une manoeuvre à surveiller ? Un potentiel trade d’Austin Rivers. En écoutant la conférence de presse du joueur il y a quelques semaines, Rivers s’exprimait comme un joueur qui s’attend à se faire trader. Même avec l’avalanche de blessures qu’a subie la franchise, le joueur n’a foulé les parquets que pour un total de 5mn58 depuis le trade de Derrick Rose (il était inactif depuis le All-Star Break pour cause de congé paternité).



Ce qui ressort de la communication de la franchise, c’est que la colonne vertébrale du roster doit absolument rester intacte après la deadline. Cependant, l’arrivée de Derrick Rose a lourdement impacté le temps de jeu de l’ancien meneur-backup des Clippers, qui pourrait donc aller voir ailleurs.

Publicité




L’organisation est restée discrète sur le marché, mais a tout de même jeté un oeil à plusieurs vitrines pour renforcer ses lignes arrières. Certains noms ont émergé : Victor Oladipo, toujours en instance de départ à Houston, et Lonzo Ball, qui se fondrait à merveille dans le système défensif de Thibodeau.

Rivers ne serait donc plus en odeur de sainteté dans la Grosse Pomme. Auteur d’un début de saison intéressant aux cotés d’Immanuel Quickley, il ne rentre plus dans les plans de Thib’s. L’arrivée d’un joueur confirmé sur les lignes arrières permettrait aux Knicks de se rapprocher du haut du tableau. Les 15 millions de $ de cap donnent à la franchise une marge de manoeuvre suffisante pour mener à bien ce plan.

Publicité

Le front office de New York réalise que le groupe actuel fonctionne bien et veut conserver cette cohésion. Pour autant, cela n’immunise pas tout le monde, Austin Rivers en tête. Ce dernier pourrait être tradé pour permettre à un meneur plus fiable de débarquer !

Feed NBA 24/24