Publicité

NBA – Drôle de surprise en pleine nuit pour Nicolas Batum !

L’ailier français des Los Angeles Clippers, Nicolas Batum, a dévoilé sa ruse pour déstabiliser ses adversaires durant les rencontres
Brian Rothmuller

Auteur d’une bonne première saison avec les Clippers, Nicolas Batum doit toutefois encore s’habituer au mode de vie californien. Anecdote amusante, le Français s’est récemment vu réveillé en pleine nuit par un évènement pour le moins… inattendu !

Publicité

Depuis son arrivée à Los Angeles, Nicolas Batum revit. Régulièrement utilisé par Tyronn Lue, il peut ainsi oublier sa fin de parcours difficile chez les Hornets, où il ne jouait pratiquement plus en dépit de son gros salaire de l’époque. À LA, au contraire, ce sont 38 matchs dans le cinq de départ et presque trente minutes de jeu en moyenne que comptabilise Batman jusqu’à présent.

Outre le changement de scène sportive, l’ailier découvre également les joies de la vie en Californie avec ses plages, ses grands boulevards et son soleil omniprésent. Visiblement, on a toutefois oublié de lui dire que ce lifestyle pouvait aussi avoir quelques côtés négatifs, ce que Batum a pu constater (non sans humour) dans la nuit du 5 avril.

Publicité

C’était un tremblement de terre ???? ? Si oui, bonjour à toi LA ! Soyez prudents.



L’ancien de Portland a publié un autre tweet dans la foulée, cette fois-ci en Français, pour répondre à Mary Patrux :

Publicité




Surprises nocturnes ou non, Batum n’est pas étranger à la bonne saison de l’ancienne « Lob City ». Troisièmes de l’Ouest avec 33 victoires pour 18 défaites, les Clippers sont en bonne position pour les playoffs, lors desquels ils auront à cœur de faire oublier l’énorme désillusion subie face aux Nuggets l’an dernier. Candidats affirmés pour le titre, ils ne se satisferont pas d’autre chose.

Quant à Batum, il permet à sa franchise de pouvoir compter sur un vétéran solide, qui n’hésite pas à se mettre en retrait pour aider l’équipe. Une nouvelle preuve du professionnalisme affiché par le Français. En plus de cela, il est réellement apprécié par ses coéquipiers, qui ne tarissent pas d’éloges sur lui. Il semblerait donc que l’association entre Batum et les Clippers soit une réussite pour les deux partis.

Publicité

Plus de peur que de mal pour Nicolas Batum, contre qui un tremblement de terre semble donc plus efficace qu’un crossover pour le faire tomber à terre. Comme Tupac et Dr. Dre l’ont dit en 1995 : « Welcome to California », Batman !

Feed NBA 24/24