NBA – Monstrueux, Julius Randle tape un record vieux de 36 ans !

Julius Randle réagit à son pétage de plomb
USA Today Sports

Révélation de la saison chez les Knicks, Julius Randle justifie pleinement sa sélection pour le All-Star Game ces derniers jours. Encore gigantesque pour son équipe dans la victoire face à Dallas, ce vendredi, l’intérieur a égalé un certain Bernard King avec sa perf !

Publicité

Qui, avant le début de la saison, aurait osé placer les Knicks à la 6ème place de la conférence Est à cette période de l’année ? Sans doute même pas les fans de la franchise, qui s’attendaient à une nouvelle année de transition, et à du mouvement l’été prochain. Finalement, les joueurs de Tom Thibodeau se battent comme des beaux diables dans la course aux playoffs.

Un classement exceptionnel, que les New-Yorkais doivent en grande partie à un Julius Randle stratosphérique. Le big man de 26 ans se place comme le leader incontesté du groupe depuis le début de la saison, et a encore respecté ce statut face aux Mavericks. Auteur de 44 points, 10 rebonds et 7 passes, il a dépoussiéré avec la manière les livres d’histoire de son équipe.

Publicité

Julius Randle est le premier joueur des Knicks à cumuler 40 points, 10 rebonds et 5 passes sur un seul match depuis Bernard King, qui avait réalisé pareille prouesse le 22 mars 1985, dans une victoire face aux Pacers.

Publicité

Simplement imiter le grand Bernard King en tant que joueur de NY a déjà tout d’un accomplissement majeur. Mais Randle ne s’est pas arrêté là, puisque sa prestation a également permis aux siens d’aller chercher une victoire ô combien précieuse sur le parquet de l’American Airlines Center (117-109).



Irréprochable au niveau de l’adresse (16/29 au tir, 6/11 à 3 points), l’ancien Laker s’est forcément placé comme l’un des grands contributeurs à ce joli succès en terre adverse. Il n’en est par ailleurs pas à son coup d’essai en matière de cartons offensifs de la sorte cette saison. En témoigne l’autre marque qu’il est allé décrocher la nuit dernière.

Publicité




Randle est aussi devenu le premier Knick avec plusieurs matchs à 40 points sur une saison depuis Carmelo Anthony en 2014.

Une performance XXL, deux marques historiques de choix égalées, mais surtout une grosse victoire sur le terrain de Dallas : la soirée s’est révélée parfaite pour Julius Randle. Elle n’est cependant pas une fin en soi, puisque les Knicks (30-27) auront encore besoin de telles sorties dominantes de sa part pour espérer conserver leur ticket pour les playoffs sur la fin de saison.

Publicité

Au même titre que sa franchise, Julius Randle continue d’impressionner sous le maillot de New York. À ce rythme, la récompense de Most Improved Player ne devrait pas lui échapper.

Feed NBA 24/24