NBA – Nuit historique pour Lillard, qui intègre un club unique all-time !

Damian Lillard meilleur joueur
Jaime Valdez

Tête de gondole de Portland, Damian Lillard réalise cette année encore une grosse campagne de saison régulière. Celle-ci lui permet d’ailleurs d’aller chercher pas mal de records all-time. Le dernier en date l’a fait rentrer dans un club extrêmement fermé… puisqu’il n’en est que le deuxième membre.

Publicité

Sixième à l’Ouest (32-26) avec Portland, Damian Lillard aurait pu être parmi les candidats au MVP si ses résultats collectifs étaient meilleurs. Avec près de 29 points et 8 passes en moyenne par match, cela aurait été logique. Malheureusement, sa franchise a du mal à vraiment enchaîner les victoires. Les Blazers restent d’ailleurs sur trois défaites consécutives, preuve que rien n’est facile pour eux en cette fin de saison régulière.

La dernière en date a eu lieu contre Denver, contre qui Rip City s’est inclinée à domicile (106-105). S’il s’est montré maladroit tout au long de la soirée (22 points à 9/23, dont 2/10 à de loin), Lillard, qui était de retour après une blessure aux ischios, a quand même marqué les esprits. En effet, il est tout simplement entré un peu plus dans l’histoire de la grande ligue, en rejoignant un de ses membres emblématiques dans les livres de records.

Publicité



Damian Lillard est, avec Oscar Robertson, l’un des deux seuls joueurs dans l’histoire de la NBA à cumuler plus de 1500 points et 400 passes décisives lors de chacune de ses neuf premières saisons.

C’est ce qu’on appelle un club extrêmement sélectif. On rappellera au passage que LeBron James l’a manqué de peu, n’atteignant pas les 400 assists… lors de sa neuvième saison en NBA (387 en 2011-2012).

Publicité




C’est dire si la performance est dure à réaliser, et mérite d’être soulignée. Histoire de rendre cette soirée encore plus mémorable, Dame D.O.L.L.A en a profité pour dépasser Jason Kidd au classement des plus prolifiques shooteurs à trois points all-time, avec 1889 tirs inscrits. C’est désormais Jamal Crawford qui se trouve dans sa ligne de mire (2143).

Dommage que tous ces accomplissements n’aient pas suffi pour venir à bout des Nuggets. En plus de cela, les Blazers voient les Mavs se rapprocher d’eux au classement, avec leur victoire contre les Pistons (127-117). Il n’y a désormais plus qu’une demi-victoire d’écart entre les deux franchises. Lillard va donc devoir cravacher, et continuer d’assurer tous les soirs s’il ne veut pas disputer le play-in. Portland s’en passerait bien, au vu des nombreux pépins physiques de ses joueurs cette saison.

Publicité

Encore une fois historique, Damian Lillard n’a pourtant pas pu offrir la victoire de son équipe. La soirée a donc dû lui paraître bien amère, lui qui souhaite garantir le passage direct en playoffs pour la franchise de l’Oregon.

Feed NBA 24/24