Publicité

NBA – 5 franchises sur Lonzo Ball dont les Warriors !

Kendrick Perkins démonte Lonzo Ball
USA Today (DR)

Longtemps cité sur le départ à la dernière offseason, Lonzo Ball est toujours un joueur des Pelicans, mais pour combien de temps ? Le meneur est suivi par 5 franchises, dont les Warriors. L’été promet d’être agité.


Publicité

Très maladroit en début de saison, Lonzo Ball a relevé la barre au cours des derniers mois. Avec 14 points, 5.8 passes et 4.5 rebonds de moyenne, le meneur réalise toutefois une campagne plutôt correcte, mais assez dangereuse à quelques mois de finir agent libre. Son nouveau contrat l’attend, et le montant de ses émoluments reste un mystère.

Rappelons qu’il sera agent libre restreint, ce qui veut dire que les Pelicans auront la priorité. Libre à eux d’être offensifs en formulant une première offre à Ball, ou bien d’attendre et d’égaler, ou non, une offre d’une autre équipe. Pour l’heure, la seconde option semble la plus probable.

Publicité

Avec sa saison correcte, Lonzo ne sait pas vraiment à quoi s’attendre. Il pourrait demander autour de 20 millions l’année, mais avec la crise, les franchises seront peut-être réticentes à lui proposer un tel deal. Quoi qu’il en soit, l’intérêt est là selon le journaliste Sam Amick, et les Warriors sont dans le lot.



Avant la deadline, il y avait une chance que New Orleans attache le contrat d’un vétéran au côté de Ball. À la place, les Pelicans vont devoir attendre de voir ce que le marché réserve à Ball avant de décider d’égaler. Chicago, Atlanta, Golden State, les Clippers et les Knicks font partie des équipes ayant eu un intérêt, et ce sera encore le cas.

Publicité




Ball est un joueur courtisé, mais pas à n’importe quel prix. Il sera intéressant de voir s’il certains dirigeants ont des limites, et jusqu’où les Pelicans sont prêts à conserver leur meneur. On imagine que l’envie est là, mais pas pour n’importe quelle somme.

Pour l’ancien Laker, la porte est ouverte à un départ, surtout après les grosses critiques de son coach après son erreur. Même si elles sont méritées, on ne peut pas dire que le meneur ait une grosse envie de rester en Louisiane.

Publicité

Lonzo Ball est sur le départ, et pas sûr que les Pelicans aient envie de le conserver dans la région. Rendez-vous cet été pour un feuilleton qui risque d’être très agité.

Feed NBA 24/24