Publicité

NBA – Frustré, Steph Curry envoie un gros warning aux Warriors !

Stephen Curry a les yeux rivés sur le record de 3 points de Klay Thompson
(DR)

En s’inclinant à nouveau, cette fois face à Minnesota, les Warriors se sont encore tirés une balle dans le pied. La frustration commence donc à gagner le vestiaire, notamment du côté de Stephen Curry. Celui-ci n’a pas mâché ses mots après la rencontre.

Publicité

Cette saison de Golden State n’aura décidément rien eu de facile. Orphelins de Klay Thompson avant même la reprise, avec en plus un haut choix de draft qui pose problème, les Californiens ne sont même pas à l’équilibre (31-32). Résultat, l’escouade de Steve Kerr est dixième à l’Ouest, bien loin de la qualification directe en playoffs. Difficile d’y parvenir quand l’équipe est incapable de maintenir son niveau de jeu sur plusieurs matchs…

La dernière défaite contre les Wolves sonne d’ailleurs comme une prophétie sur la fin de saison de GS. Battus de 12 points à Minnesota (126-114), les Warriors avaient ainsi très mal démarré, avant de repasser devant en fin de troisième quart-temps. Ils vont toutefois complètement s’écrouler dans les 12 dernières minutes, perdues 37 à 23. De quoi sérieusement énerver Stephen Curry, qui s’est lâché en interview d’après-match :

Publicité

C’est frustrant. Au bout du compte, on veut gagner des matchs de basket. Nous devons trouver ce que c’est, s’entraîner, filmer, le mettre en place pendant les matchs. Nous n’allons pas parler pour y arriver. J’essaie de vous en dire le plus possible sur ce qui ne va pas, mais c’est à nous de trouver une solution si nous voulons que cette saison ait un sens.



Les fans de la Baie l’auront bien compris, le Chef en a absolument marre de perdre des matchs. Encore une fois au four et au moulin contre Minnesota (37 points à 11/27, 6 rebonds et 8 passes), et même auteur d’une nouvelle dinguerie, le double MVP n’a toutefois pas pu empêcher une nouvelle déconvenue. Pour un joueur autant habitué au succès depuis des années, cette saison doit être d’autant plus frustrante.

Publicité




Le problème, c’est que derrière Curry, il n’y a pas grand chose. Andrew Wiggins a certes inscrit 27 points avec de beaux pourcentages (11/20), mais sinon, ce fut le néant face aux Wolves. Même Draymond Green s’est montré en demi-teinte sur le match (11 points, 5 rebonds, 5 passes). Et ce n’est certainement pas le banc qui allait aider, avec seulement trois remplaçants utilisés pour un total de 22 points (39 du côté de Minnesota).

Si la défaite ne les prive pas du Play-In-Tournament, les Warriors ont toutefois loupé une occasion en or de gagner des places au classement. Avec seulement une victoire de retard sur San Antonio et Memphis, Golden State aurait pu se rapprocher de la huitième place, qui lui aurait procuré une bien meilleure position dans les matchs à élimination. Au lieu de ça, les homme de Steve Kerr sont presque dans l’obligation de remporter l’ensemble des neuf rencontres restantes, s’ils veulent y parvenir.

Publicité

Encore une fois auteurs d’une prestation embarassante, les Warriors inquiètent franchement en cette fin de saison. Même s’ils vont aller au Play-In-Tournament, on doute que les Californiens n’y restent bien longtemps à la vue du niveau de jeu affiché.

Feed NBA 24/24