Publicité

NBA – Kevin Garnett révèle une histoire épique sur Dennis Rodman !

NBA KG raconte une story sur Dennis Rodman
DR

En deux décennies passées en NBA, Kevin Garnett a vécu un paquet d’histoires et de moments mémorables. De quoi détenir pas mal d’anecdotes géniales. L’une d’entre elles concerne Dennis Rodman, et a même considérablement influencé la carrière du Big Ticket.

Publicité

Trash-talkeur féroce et leader de vestiaire, Kevin Garnett est un homme comme on en croise peu sur les parquets NBA. L’ancien de Minnesota et des Celtics a acquis une réputation légendaire, à force de déployer une énergie hallucinante à chaque match. Bon nombre de ses célébrations lui vaudraient des fautes techniques dans la ligue d’aujourd’hui, son comportement étant déjà considéré comme exubérant à l’époque.

Pour autant, le Garnett que l’on connaît tous ne s’est pas fait seul. Certains adversaires du bonhomme l’ont ainsi profondément influencé. Dans son nouveau livre KG: A to Z: An Uncensored Encyclopedia of Life, Basketball, and Everything in Between, le MVP 2004 s’est remémoré un affrontement particulièrement âpre avec Chicago, que les Wolves avaient fini par emporter après prolongation. Kevin se souvient surtout d’un échange avec Dennis Rodman qui l’a marqué à vie:

Publicité

Après le match, je vais dans notre salle de musculation, pas pour m’entraîner mais pour décompresser. Je suis assis là quand qui entre en trombe, c’est Rodman, portant de grosses bottes de combat qui lui montent jusqu’aux genoux. C’est lui et son entraîneur. Il me regarde tout de suite et dit : « Bon match, jeunot. J’aime ton énergie. » Puis il monte sur le tapis roulant et court comme s’il venait de dévaliser une banque avec la police au cul, tout en me trash-talkant.



Du Worm dans le texte, jamais très subtil mais direct au possible. L’entendre encenser KG pour son énergie constitue en revanche un gigantesque compliment, quand on sait comme jouait le quintuple champion NBA. Garnett l’a en tout cas pris à coeur, s’inspirant grandement de Dennis la menace pour la suite de sa carrière. Il voyait en effet en lui un homme passionné par le basket, prêt à tout faire pour gagner sur un terrain :

Publicité




Il anticipe le prochain défi et fait des efforts supplémentaires pour le relever. Il est fou. Il me parle de ses premières blessures, de l’entraînement musculaire qui a renforcé son corps et son endurance. Il court en bottes de combat, court un kilomètre par minute, et n’est jamais à bout de souffle. J’ai alors pensé, « c’est le genre de fou que je dois être ».

Un serment qu’il a respecté jusqu’au bout, devenant à son tour un modèle de fighting spirit et d’éthique de travail au sein de la ligue. Garnett a d’ailleurs su se récompenser, en allant chercher une bague en 2008 avec Boston. Aujourd’hui considéré comme l’un des meilleurs ailier forts de l’histoire, The Big Ticket semble avoir pris la bonne décision, en s’inspirant du joueur des Bulls. Ce dernier ne dira certainement pas le contraire.

Publicité

Que ce soit Dennis Rodman ou Kevin Garnett, il est clair qu’on a là affaire à deux hommes à la mentalité particulière. De quoi faire d’eux des légendes absolues de la NBA. Quel dommage que l’on n’ait plus ces garçons sur les parquets…

Feed NBA 24/24