Publicité

NBA – « Tu gagnes 5 millions juste parce que tu me cours après »

allen Iverson sous le maillot des 76ers lors des finales NBA 2001
(DR)

Souvent considérée comme une ligue d’attaque, la NBA sait néanmoins récompenser ses experts défensifs financièrement. Un constat qui avait bien inspiré Allen Iverson, auteur d’un trash-talking ultra-épicé envers un de ses adversaires directs sur les parquets.

Publicité

L’affirmation se vérifiait déjà il y a une trentaine d’années, et reste bel et bien d’actualité. Si la NBA fait la part belle aux stats, et offre donc logiquement de gros salaires à ses plus grands attaquants, elle sais aussi mettre en valeur l’importance de ses défenseurs. De nos jours, ce sont sans doute Rudy Gobert et Draymond Green qui symbolisent le plus cet aspect.

Malgré des moyennes loin d’être flamboyantes, les deux hommes perçoivent des salaires mirobolants, qu’ils doivent en grande partie à leur science de la défense. Cela peut d’ailleurs parfois en agacer certains, à l’image d’un Shaquille O’Neal qui semble avoir du mal à l’accepter. Allen Iverson, lui, préférait s’en servir pour tenter d’humilier ses adversaires.

Publicité

Menace parmi les plus dangereuses de la ligue en son temps, The Answer faisait à lui seul l’objet d’un ajustement tactique de la part des équipes adverses. Il voyait également quelques joueurs se spécialiser dans son marquage. Durant son intronisation au Hall of Fame, en 2016, il révélait la tentative de déstabilisation qu’il avait fait subir à l’un d’eux. Sans succès.



Quelqu’un était là, sur la ligne des lancers francs, et j’ai dit, « Écoute, mec, si tu n’arrêtes pas de me courir après comme ça, on va finir par se battre, » et il s’en est foutu. Alors j’ai dit : « La seule raison pour laquelle t’as ce petit contrat à 5 millions, c’est parce que tu me cours après. » Et le gars m’a regardé et m’a dit : « Merci. »

Publicité




A.I. savait manier les mots, mais son interlocuteur ne manquait visiblement pas de répondant. Évidemment, la légende des Sixers s’est bien évitée de lâcher l’identité du joueur en question, qu’il ne voulait pas humilier publiquement en ce jour si spécial pour lui. Mais pour de nombreux fans, il s’agirait bien de… Tyronn Lue.

Le passif entre les deux arrières ne renferme plus de secret, et reste caractérisé par le fameux stepover réalisé durant les Finales 2001. Problème : l’actuel coach des Clippers n’a jamais bénéficié d’un contrat à 5 millions de dollars. Simple défaut de mémoire de la part d’Iverson, ou mauvais larron ? Le mystère reste entier.

Publicité

Tandis qu’il touchait un peu plus de 10M$ par saison durant sa grande époque, Allen Iverson voyait également certains adversaires faire gonfler leur compte en banque… grâce à lui. C’est en tout cas ce que suggéraient ses propos, tout comme ceux du joueur en question.

Allen Iverson Déclarations NBA 24/24

Feed NBA 24/24