Publicité

NBA – L’énorme nom ciblé par les Bulls pour former un Big Three cet été

L'énorme nom ciblé par les Bulls pour former un Big Three cet été NBA
NBA.com (DR)

Très décevants cette saison, les Bulls vont sans doute effectuer d’importants changements à la prochaine free agency. La cible du front office ? Un gros nom, pour tenter de changer la tendance.

Publicité

Avec un Zach LaVine et quelques jeunes joueurs, comme Coby White et Patrick Williams, les Bulls avaient l’espoir d’accrocher un ticket pour les playoffs cette saison. Ce ne sera finalement pas le cas, puisque la franchise est d’ores et déjà éliminée de la course, après un exercice relativement décevant.

Une défense trop moyenne, une attaque en berne si l’on met de côté la confirmation de LaVine : Chicago a déçu, et même si des blessures peuvent expliquer en partie certaines défaites, il est clair que l’équipe d’Illinois ne va pas dans la bonne direction. Alors dans les mois à venir, on peut s’attendre à des changements.

Publicité

Dans le front office ? Pas vraiment, puisqu’ils ont eu lieu l’an dernier majoritairement. Non, et à l’image de la dernière deadline, on peut s’attendre à des mouvements au sein du roster, après la venue de Nikola Vucevic. Mais les dirigeants ne sont pas satisfaits et selon NBC Sports, Bradley Beal est une cible potentielle.



Le très bien informé KC Johnson explique :

C’est la chose dont il faut se rappeler. Je m’attends à de nombreux changements pour cette offseason. Mais je ne serais pas non plus surpris de voir des actions afin d’avoir un cap space important en 2022. Ils sont déjà dans beaucoup de spéculations – et j’insiste sur ce terme – selon lesquelles Bradley Beal pourrait être une cible. C’est en grande partie grâce à sa relation avec Billy Donovan. Il n’y a aucune confirmation, parce que Beal pourrait ne pas être agent libre, lui qui possède une option joueur. Mais c’est une pièce intrigante aux côtés de LaVine et Vucevic.

Publicité




Une arrivée de Beal aux Bulls, ce serait évidemment très intrigant. Mais l’arrière peut-il s’entendre avec un autre scoreur comme LaVine ? Pas sûr, et il faut surtout rechercher un peu de création pour Chicago, qui n’a pas encore complètement défini sa stratégie pour la prochaine free agency. Signer des joueurs complémentaires ? Ou bien se jeter sur une star ?

Le problème dans le dossier Beal, c’est qu’il a toujours annoncé son envie de rester aux Wizards. Ces derniers n’ont pas envie non plus de s’en séparer, et il faudrait donc un miracle pour voir un trade dans l’immédiat. Si les Bulls veulent remonter la pente à l’Est, alors il faudra probablement se tourner vers une autre cible.

Publicité

Bradley Beal aux Bulls ? Ce serait assurément une belle signature. Mais pour l’heure, il s’agit de long terme. L’arrière n’a pas prévu de partir, et les Bulls ont d’autres problèmes à régler.

Feed NBA 24/24