Publicité

NBA – Comment Jokic va rejoindre Kobe dans l’histoire des MVP

NBA Nikola Jokic est en passe d'imiter Kobe
DR

Auteur d’une saison fantastique, Nikola Jokic pourrait bien devenir le troisième MVP européen de l’histoire. En plus de cet honneur, le pivot de Denver pourrait rendre son trophée d’autant plus historique. Il est en effet sur le point d’égaler une performance plus vue depuis Kobe Bryant, en 2008.

Publicité

Dire que la saison régulière de Nikola Jokic est réussie jusque là serait l’euphémisme de l’année. En plus de cartonner avec les Nuggets (47-24, 3èmes à l’Ouest), l’intérieur est dans la forme de sa vie, tournant à des statistiques hallucinantes de 26.4 points, 10.9 rebonds et 8.4 offrandes par rencontre. De quoi maintenir sa franchise à flot, malgré la fin de saison prématurée de Jamal Murray.

Résultat, le Joker est logiquement considéré comme l’un des, si ce n’est le grand favori dans la course au MVP de cette année. Un gros avantage qu’il a sur la concurrence, c’est le nombre de matchs qu’il a joué (81 sur 81), là où pas mal de ses adversaires ont été touchés par les blessures.

En disputant le dernier match de la saison des Pépites, il pourrait d’ailleurs réaliser un exploit dont on a plus été témoin depuis 13 ans, comme le révèle un internaute :

Publicité

Si Jokic joue son dernier match dimanche contre Portland, il pourrait être le premier MVP depuis Kobe Bryant en 2008 à jouer tous les matchs de saison régulière possibles pendant sa saison de MVP.



Une performance d’autant plus incroyable qu’il ne s’agit pas d’une campagne comme les autres. Avec seulement quelques semaines de coupure entre l’exercice 2019-20 et celui en cours, les athlètes NBA n’ont jamais eu aussi peu de temps de repos, ce qui peut avoir des conséquences dévastatrices sur les corps au fur et à mesure que la campagne avance. Jokic a pourtant sur rester épargné par les pépins physiques, un bonheur pour sa franchise.

Publicité




Autre point important, les dernières années ont fait la part belle au repos des superstars, ainsi qu’au load management. Il est extrêmement rare désormais de voir un franchise player disputer tous les matchs. Une approche qui n’a pas que des partisans, les anciennes générations de joueurs n’étant pas du tout fan du concept, le faisant savoir à travers les médias.

Le Serbe, au contraire, a poussé jusqu’au bout, ce qui est à mettre à son crédit. Son jeu tout en technique lui permet de moins se cramer que d’autres joueurs portés par leurs qualités athlétiques. De quoi pouvoir durer plus longtemps, notamment en termes d’efficacité. Et la constance, c’est aussi ce qui fait un MVP.

Publicité

S’il est presque assuré de finir meilleur joueur de la saison, Nikola Jokic a probablement autre chose en tête, à savoir le titre. Un trophée individuel se savoure d’autant plus si on y ajoute la réussite collective.

Denver Nuggets Kobe Bryant NBA 24/24 Nikola Jokic Stats, records

Feed NBA 24/24