Publicité

NBA – Abattu et au fond du trou, Jeremy Lin abandonne

L'ancien meneur NBA, Jeremy Lin, vient d'annoncer faire une croix sur son avenir dans la ligue dans un message bouleversant
Juan Ocampo

Plutôt en vue durant son récent passage en G-League, Jeremy Lin ne l’a toujours pas fructifié à l’aide d’un contrat NBA. Lassé de ne pas voir sa situation évoluer, l’ancien meneur des Knicks a publié un message bouleversant sur son compte Twitter quant à son avenir.

Publicité

Le pari pouvait paraitre osé. Véritable star du championnat chinois depuis quelques mois, Jeremy Lin conservait cependant l’ambition de revenir en NBA. Persuadé de pouvoir convaincre les franchises de la ligue de le rapatrier, il décidait donc en janvier dernier de signer un contrat avec les Santa Cruz Warriors, de manière à évoluer dans la bulle de G-League.

Une expérience culottée, qui s’est révélée assez réussie. Durant ses 9 matchs avec la petite sœur de Golden State, le meneur de 32 ans a compilé des moyennes de 19.8 points (50.5% au tir, 42.6% à 3 points), 3.2 rebonds et 6.4 passes. Pas de quoi lui permettre de récupérer une place à l’échelon supérieur, cependant. Face à ce constat, Lin s’est donc rendu à l’évidence, et a visiblement dit adieu à ses rêves de Linsanity 2.0.

Publicité

Pendant des mois, j’ai vu d’autres joueurs recevoir des contrats, des chances, des opportunités. Je me suis dit que je n’avais besoin que d’UN ten-day contract, que d’une chance de revenir sur les parquets pour sortir la tête de l’eau. Après tout, c’est comme ça que ma carrière a commencé – avec une chance de prouver ma valeur.

Publicité

Pour des raisons que je ne connaitrai jamais pleinement, cette chance ne s’est jamais présentée à moi. Mais j’ai malgré tout prouvé que j’étais bien plus fort que je ne l’ai jamais été, et que je restais un joueur NBA. Et comme je l’ai déjà dit… Entretenez de grands rêves, et vous risquez de grosses peines de cœurs.



Ce retour sur le sol américain peut-il dès lors être considéré comme un échec ? Pas selon lui, puisqu’il estime avoir prouvé sa valeur, et fait le nécessaire pour décrocher une place dans un roster NBA. Le destin a néanmoins décidé de s’acharner sur le pauvre Lin, qui révélait avoir fait l’objet de racisme dernièrement. Le champion 2019 reste néanmoins positif, et espère avoir su être une bonne source d’inspiration.

Publicité




À la prochaine génération de basketteurs d’Américains d’origine asiatique – mec, j’aurais tellement aimé pouvoir faire plus sur les parquets NBA pour briser encore plus de barrières – surtout actuellement – mais vous allez prendre la suite. Quand vous aurez votre chance, n’hésitez PAS.

Ne vous préoccupez pas de savoir si les gens estiment que vous méritez d’être là ou pas. Le monde estimera toujours que ce n’est pas le cas. S’ils ont une quelconque opportunité de douter, ils le feront. Mais si vous arrivez à glisser votre pied dans la porte, FRACASSEZ-LA. Et ensuite, tirez les autres vers le haut avec vous.

Publicité

Quant à son cas personnel, Lin place son avenir dans les mains de Dieu, et laisse donc de nombreuses portes ouvertes. Le tout, en concluant sa tirade sur une note plus optimiste.

Je n’ai pas réussi à atteindre mon but, mais je n’ai aucun regret. J’ai TOUT donné, et je garde la tête haute.

Après des mois traversés avec l’espoir de retrouver un spot dans la ligue, Jeremy Lin fait donc une croix sur cette éventualité. Il restera malgré tout, et à jamais, parmi le club restreint des champions NBA.

Déclarations Jeremy Lin NBA 24/24

Feed NBA 24/24