Publicité

NBA – Rudy Gobert honoré dans le dernier classement MVP de la ligue

Rudy Gobert fait son entrée dans un classement prestigieux ! NBA
Sports Illustrated (DR)

Si les lauréats des différents trophées individuels seront révélés dans quelques semaines, la NBA, via son site internet, a donné sa dernière « MVP Ladder » de la saison. Et Rudy Gobert s’y retrouve en bonne place. Chapeau !

Publicité

Cette semaine, la NBA a annoncé les 3 finalistes pour chacun des trophées individuels (vous pouvez tous les retrouver en cliquant ici). Les votes sont désormais actés, et il reste à patienter pour savoir qui de Stephen Curry, Joel Embiid ou Nikola Jokic sera élu MVP de cet exercice 2020-2021. Sauf cataclysme, c’est bel et bien le Serbe qui devrait triompher.

En attendant la confirmation, la dernière « MVP Ladder » de nba.com a été dévoilée. On y retrouve les noms habituels, mais aussi celui du Français Rudy Gobert, qui occupe une bien jolie 8ème place :

Publicité



Une récompense honorifique qui ne manquera pas de faire plaisir à notre Stifle Tower nationale, lui qui a été essentiel à l’excellente saison du Jazz, bouclée avec le meilleur bilan de la ligue. Déjà en lice pour les équipes All-NBA et le DPOY, Gobert confirme qu’il prend un rôle de plus en plus prépondérant en NBA.

Publicité




Reste désormais à briller là où ça compte : en playoffs. Le Jazz s’est évité une série de tous les dangers face aux Warriors, mais il faudra composer avec des Grizzlies survitaminés, et habités par leur traditionnelle motivation héritée de l’ère grit & grind. Ensuite, ce sera la jungle de l’Ouest telle qu’on la connait, et il y aura fort à faire pour s’en extraire…

Pour rappel, Rudy Gobert a tourné cette saison régulière à 14.3 points, 13.5 rebonds et 2.7 contres (son record en carrière). Des chiffres solides, d’autant que le Français fait partie de ces joueurs dont l’étendue de la production ne se voit pas sur la feuille de stats (dissuasion, écrans, etc).

Publicité

Bien évidemment loin derrière Jokic, Embiid et consorts, Rudy Gobert voit tout de même son nom apparaître dans la dernière « MVP Ladder » de la saison. Et rien que ça, c’est du solide !

Feed NBA 24/24