Publicité

NBA – L’énorme manque de respect reçu par Giannis sur la télé nationale

Giannis Antetokounmpo sous le maillot des Bucks
Yahoo Sports (DR)

Dominateur lors de la nouvelle victoire des Bucks face au Heat, Giannis Antetokounmpo a déjà le regard tourné vers le tour de playoffs suivant. Le Grec s’est par contre fait méchamment raillé lors du Game 3… et ce, en antenne nationale !

Publicité

Après moins d’une semaine de playoffs, il semblerait que Milwaukee soit en forme. Auteurs de trois victoires en autant de matchs contre Miami, les Daims n’ont plus besoin que d’une win pour obtenir le passage en demi-finales de conférence. Comme à son habitude, c’est bien sûr Giannis Antetokounmpo (24.7 points, 16 rebonds et 5.3 passes sur la série) qui mène la dance pour sa franchise, dominant ses opposants soir après soir.

Une nouvelle fois auteur d’une grosse ligne de stats dans le Game 3 (17 points et 17 rebonds), le double MVP a toutefois également été l’acteur principal de la séance gag de la nuit. En effet, la chaîne de télévision TNT, qui retransmettait la rencontre, s’est permis un très gros trait d’humour envers The Alphabet :

Publicité

TNT a intégré un compte à rebours aux lancers francs juste pour Giannis Antetokounmpo ?



Si ça ce n’est pas de la provocation… en effet, la séquence renvoie à une scène similaire lors du Game 1, lorsque le Grec s’était pris un coup de sifflet pour avoir trop attendu au moment de shooter depuis la ligne. Il avait réussi « l’exploit » de garder la gonfle pas moins de dix secondes en main…

Publicité




Il faut dire que les lancers francs sont depuis toujours un des gros points noirs du jeu de Giannis, qui ne pointe qu’à 71.7% de réussite en carrière. C’est encore pire cette année, avec 68.5% en saison régulière et… 63% en postseason. Des chiffres indignes de son talent. Nul doute que le Heat, au bord du gouffre, va appuyer sur cette faiblesse, histoire de le ralentir un tant soit peu.

La bonne nouvelle pour les Bucks, c’est que cela ne l’empêche pas de dominer pour le moment. Un constat qui pourrait toutefois changer lors du second tour, puisque c’est Brooklyn qui se profile à l’horizon comme futur adversaire (2-0 contre Boston). Chaque erreur se paiera alors cash, surtout dans les moments chauds. Le Greek Freak, qui n’a pas toujours assuré en playoffs depuis ses débuts, va donc devoir faire attention.

Publicité

Être le double MVP en titre ne signifie pas que l’on ne peut pas se faire troller dans les règles de l’art. Giannis Antetokounmpo l’a appris à ses dépends, victime des facéties de TNT. On ne saurait pas étonné que Shaquille O’Neal ait quelque chose à voir avec ça…

En direct : toute l'actu NBA