Publicité

NBA – « Sa plus grande fierté ? Ne pas scorer de points »

Drôle de réaction de James Harden sur le banc NBA
(DR)

Tous les joueurs ne rêvent que d’une chose en théorie : marquer des points. Ce n’est pas un hasard si les jeunes commencent par imiter les gestes des meilleurs attaquants de la ligue… Mais une légende s’en foutait un peu de tout ça. En fait, il parait même que cette icône des années 90′ prenait un malin plaisir à ne pas marquer !

Publicité

Si le basket est fait de nombreuses règles plus ou moins compliquées à saisir, la plus importante reste la plus simple : il faut mettre la balle orange dans le panier. D’ailleurs, c’est en grande partie à ça qu’on reconnait les meilleurs joueurs de tous les temps… Michael Jordan, Kobe Bryant, LeBron James, Kareem Abdul-Jabbar, tous avaient ou ont la capacité de marquer avec aisance.

Mais une autre légende n’avait pas pour ambition de mettre des points, ce qui la rend d’ailleurs si unique dans l’histoire… En effet, comme le raconte Steve Kerr dans le Tolbert, Krueger & Brooks Podcast, Dennis Rodman refusait de marquer des paniers offerts ! Il était plus fier que tout d’avoir un impact sans ça !

Publicité

Je crois que sa plus grande fierté était de ne pas scorer de point. C’était vraiment très étrange quand nous jouions tous les deux à Chicago, parce que lors de certains matchs il prenait des rebonds offensifs, se retrouvait seul sous le panier, mais plutôt que de monter au lay-up il ressortait le ballon avec l’espoir de nous voir rater pour prendre un second rebond de suite…



Le pire c’est qu’il a compris les subtilités de l’attaque en triangle immédiatement… Il lui a sincèrement fallu 3 jours seulement pour assimiler le système alors que certains n’ont jamais compris. Il avait un super feeling sur le terrain et aurait pu marquer tant d’autres points… Mais il voulait être Dennis.

Publicité




Tout au long de sa carrière, Dennis Rodman s’est distingué par ses statistiques improbables qui manquaient bien souvent de scoring… Il suffit de se pencher sur ses chiffres hallucinants lors de son passage à San Antonio pour s’en rendre compte ! Un joueur qui est capable de prendre 11 rebonds offensifs sur un match Finales pour seulement 9 points ne cherchait effectivement pas à marquer…

Publicité

Dennis Rodman était un joueur unique, cette anecdote le prouve encore ! Le plus fou, c’est qu’il avait un impact monstrueux sans marquer le moindre point… Pas par faute de talent, mais par manque d’envie !

Déclarations Dennis Rodman NBA 24/24 Steve Kerr

Feed NBA 24/24