Publicité

NBA – L’incroyable signe du destin pour Rudy Gobert dans le Game 1

USA Today (DR)

Forcément attendu par la planète NBA pour le Game 1 face aux Clippers, Rudy Gobert a pris son temps, mais a bel et bien répondu présent avec un contre ultra-clutch. Cette issue semblait presque inévitable, compte tenu de… sa tenue lors de son arrivée dans la salle.

Publicité

D’un point de vue global, sa soirée n’aura en aucun cas été facile. Sevré de ballons offensivement, précieux mais discret d’un point de vue statistique en défense, Rudy Gobert n’a pas livré son meilleur match à l’occasion du Game 1 contre les Clippers, ce mardi. Toutefois, il a su sortir de sa boite au meilleur des moments, et plier la partie avec une action dont il a le secret.

Son Jazz comptant 3 points d’avance, le pivot français s’est montré clutch sur la dernière possession de la rencontre. C’est en effet lui qui est parvenu à contrer la tentative de loin de Marcus Morris, qui aurait pu envoyer les deux équipes en prolongation. Utah pouvait donc le remercier, au moment de quitter victorieuse la Vivint Smart Home Arena (112-109).

Publicité

Candidat affirmé au titre de Défenseur de l’Année, Gobzilla a ainsi montré qu’il n’était pas seulement un joueur capable de faire régner sa loi dans la raquette. Il a par ailleurs rendu un magnifique hommage à son mentor disparu récemment de la sorte, après être déjà arrivé dans la salle avec une tenue pour honorer sa mémoire.



Rudy Gobert a débarqué avec un maillot de Mark Eaton avant le match, et a scellé l’issue de la rencontre avec un énorme contre. Ça ne s’invente pas.

Publicité




Redoutable conteur en son temps, Eaton a marqué l’histoire de Salt Lake City grâce à ses talents dans le domaine. Sur ses 11 saisons passées sur place, le big man a cumulé pas moins de 3064 contres, soit 3.5 en moyenne par exercice ! Malgré toute son expertise dans l’exercice, Gobert ne pourra sans doute jamais s’approcher de ce chiffre dans sa carrière.

Mais en tant que digne héritier du géant des années ’80, l’international tricolore a rapidement noué une belle entente avec son prédécesseur. Il était donc logique de le voir arborer son ancienne tunique, quelques jours seulement après sa disparition. Quoi de plus symbolique, que de signer un block victorieux après avoir effectué une telle démarche en honneur de la légende de la franchise.

Publicité

Qu’importe où il se trouve désormais, Mark Eaton devait sans doute être fier de Rudy Gobert en le voyant signer un contre héroïque pour offrir la victoire aux siens. Le Frenchie ne pouvait quant à lui pas rendre plus bel hommage à l’icône décédée de Utah.

Les Français (NBA) NBA 24/24 Rudy Gobert Utah Jazz

Feed NBA 24/24