Publicité

NBA – La sombre décla de LeBron James qui a inspiré Paul George

LeBron James sélectionne Paul George... et se justifie NBA
LakersDaily (DR)

Touché par la grâce lors du Game 5 face aux Suns, Paul George a rappelé à toute la planète NBA l’ampleur de son talent. L’occasion pour lui de revenir sur son parcours escarpé, parfaitement résumé par une ancienne grosse sortie de LeBron James.

Publicité

L’acharnement qu’il subit ces dernières semaines, ne devrait étonnamment pas se montrer aussi important aujourd’hui. Attendu comme le prophète côté Clippers, Paul George a répondu présent avec une prestation XXL, sans doute sa meilleure en playoffs. Ses 41 points, 13 rebonds et 6 passes se sont en effet révélés précieux dans le Game 5 face aux Suns.

Ils ont ainsi permis à LA de maintenir leurs espoirs de titre en vie, et avant tout de prolonger la série. Une belle revanche pour PG13, cible de grosses critiques depuis plusieurs saisons. En conférence de presse d’après-match, le héros de la soirée est revenu sur d’autres épreuves qu’il a dû traverser parallèlement : les blessures. Le tout, en faisant référence à de récentes paroles prononcées par… LeBron James.

Publicité



Ça a été dur. C’était un long processus. J’ai entendu LeBron dire qu’il n’était pas à 100%, et qu’il ne le serait plus jamais, et j’y ai beaucoup réfléchi. Je me suis retrouvé là-dedans. C’est dur, parce j’ai définitivement perdu des capacités. Même avec les chirurgies à l’épaule. Mais encore une fois, ça fait partie du jeu, et il faut savoir s’adapter.

Publicité




La planète basket se souvient évidemment de sa terrible fracture du tibia, intervenue durant un match avec Team USA en 2014. Celle-ci l’avait empêché de disputer une bonne partie de la saison NBA suivante, et a longtemps semblé faire tristement basculer sa carrière. Or, Young Trece a su trouver les ressources mentales pour revenir au sommet.

Son jeu, certes différent de celui qu’il affichait dans ses jeunes années à Indiana, reste malgré tout dévastateur. Les joueurs de Phoenix peuvent en attester, eux qui subissent les foudres de l’ailier depuis le début de la confrontation. Et même s’il n’est, et ne sera plus jamais à 100%, ce dernier devrait continuer de justifier son statut de star de la ligue.

Publicité

Paul George n’aura pas été épargné par les blessures dans sa carrière, mais reste malgré cela une valeur sûre dans cette postseason pour ses Clippers. De quoi relativiser sur la vie annoncée idyllique des joueurs NBA.

Feed NBA 24/24