Publicité

NBA – Eliminé et agent-libre, le message de Nicolas Batum aux Clippers

Le joueur français des Los Angeles Clippers, Nicolas Batum, reçoit le ballon
DR

Désormais éliminé des playoffs, Nicolas Batum a pu revenir sur sa saison avec les Clippers. L’expérience est évidemment positive, au point qu’un retour dans la Cité des Anges est largement possible.

Publicité

Loin des Hornets en début de saison, Nicolas Batum s’est retrouvé dans le brouillard l’espace de quelques jours. Le Français allait-il susciter de l’intérêt sur le marché ? La réponse est oui, puisque les Clippers étaient très intéressés par son profil. La suite de l’histoire, on l’a connaît, et on peut dire que c’est une réussite malgré le dénouement.

Ce mercredi soir, les Clippers sont tombés contre les Suns, mettant ainsi fin à leur saison. Triste conclusion pour la franchise, qui n’a pas réussi à prendre le dessus avec l’absence de Kawhi Leonard. Cela reste une campagne positive pour Nicolas Batum, qui s’est exprimé en conférence de presse.

Publicité

Batum a indiqué qu’il était assez « mal mentalement » à son arrivée dans l’équipe il y a quelques mois. Il a remercié l’organisation pour lui avoir permis d’être à nouveau un joueur.



Utile à trois points, précieux en défense : Batman a fait beaucoup de bien aux Clippers cette saison. On peut se demander désormais s’il compte revenir pour l’an prochain, une réponse qui devrait arriver dans quelques semaines. Pour l’heure, les fans peuvent être confiants, surtout avec le message du Français.

Publicité




Merci à la ClipperNation pour le soutien. Merci à l’organisation, aux fans et à mes coéquipiers pour avoir cru en moi. Merci de m’avoir accueilli moi et ma famille comme l’un des votres depuis le premier jour.

Rien ne peut être considéré comme acquis dans la vie. Le voyage continue, prochain arrêt : Tokyo !

Publicité

Si cela peut ressembler à un au revoir, Nicolas Batum remercie surtout les fans et les Clippers pour la saison, car il sait que rien n’est acquis par la suite. Toutefois, vu cette première année, on espère que le front office voudra le conserver.

Feed NBA 24/24