NBA – Le trash-talking très borderline de Jordan contre le Zion des années 90

Michael Jordan a déjà provoqué Larry Johnson en parlant de sa mère !
(DR)

Michael Jordan est l’un des plus grands joueurs de l’histoire, mais aussi l’un des plus grands trash-talkeurs ! La preuve, il a réussi à faire dégoupiller une superstar des années 90′ en seulement 2 mots… Certains diront qu’il est allé trop loin, mais le résultat est incontestable.

Publicité

Michael Jordan était un joueur dominant avec la balle entre les mains, tout le monde le sait, mais pas que. S’il savait tout faire offensivement et défensivement, en attestent toutes ses accolades, il était aussi capable de prendre le dessus sur ses adversaires à la seule force de ses mots… Ses 10 plus grandes histoires de trash-talking sont tout simplement légendaires !

Et parfois, le n°23 n’hésitait pas à aller très loin dans ses propos… Trop loin ? Lors d’une récente apparition dans le podcast All The Smoke, Larry Johnson, superstar des Hornets des années 90′, est revenu sur son premier affrontement avec la légende des Bulls. Et en seulement deux mots, MJ l’a fait dégoupiller.

Publicité

La première fois que j’ai rencontré Michael Jordan sur un terrain NBA, il marchait aussi fièrement que moi, il m’a regardé, et m’a lancé : « comment va Dorothy ? ». Il m’a dit ça ! Je n’ai pas pu jouer de la rencontre. Il est venu vers moi et m’a demandé comment allait ma mère ! Il a utilisé son prénom !



Ça veut dire qu’il est parti faire ses recherches sur ma vie, a trouvé que ma mère s’appelait Dorothy ! Il a trouvé son nom. Ce soir là j’ai du marquer 8 points je pense, alors qu’à l’époque je tournais à 24 de moyenne !

Une preuve de plus que Michael Jordan était prêt à tout pour prendre le meilleur sur ses adversaires !

Publicité

Et des années après, ces mots pourtant simples restent encore gravés dans l’esprit de Larry Johnson ! Alors certains diront que MJ n’avait pas besoin d’aller si loin pour dominer, mais tenir un monstre comme la superstar des Hornets à 8 points avait tout d’un exploit, et il l’a fait en deux mots. L’utilisation de « Zion des années 90′ » n’est pas usurpée.

Publicité

Michael Jordan était sans foi ni loi sur le terrain, cette anecdote en est une nouvelle preuve. C’est aussi ce qui faisait son succès et sa domination sans égale sur la ligue !

Déclarations Michael Jordan NBA 24/24

Toute l'actu NBA