Publicité

NBA – Paul George : « Je ne comprends pas »

La star NBA des Los Angeles Clippers, Paul George, agacé par la stat assassine... et fausse qu'a diffusé ESPN à son sujet
Katelyn Mulcahy

Eliminé malgré une excellente campagne de playoffs, Paul George a fait taire bien des détracteurs… mais pas tous. D’ailleurs, la star des Clippers avoue ne pas comprendre la situation médiatique dans laquelle il se trouve depuis quelques années.

Publicité

Paul George avait promis, et Paul George a tenu parole. Après le fiasco colossal de la bulle d’Orlando qui lui avait valu toutes sortes d’insultes et de surnoms humiliants, l’ancien d’Indiana avait voué revanche. Et individuellement, sa campagne de playoffs a bel et bien été excellente dans son écrasante majorité.

On regrettera bien sûr les 2 lancers francs ratés en toute fin de match, ou d’autres décisions parfois compliquées dans le money-time. Mais la copie rendue par « Playoffs P » a largement suffi à effacer des tablettes « Pandemic P », « Pfizer P » et consorts.

Publicité

Un juste retour des choses, même si George a bien compris qu’il en faudra encore plus pour se débarrasser de son étiquette de joueur décevant en playoffs. Une situation que, lui-même l’avoue, il ne comprend pas :

Le cliché selon lequel je ne serais pas un joueur de post-saison, je ne l’ai jamais compris… Je suis la même personne maintenant, j’ai juste dû gérer des choses, comme tout le monde.



Je ne suis pas différent d’un autre joueur. Certes ça a été trop court pour nous cette année, mais je suis fier de ce qu’on a fait en tant qu’équipe. Le meilleur que j’avais à offrir n’était pas assez.

Publicité




C’est donc un PG en paix avec ce qu’il a accompli mais tout de même chafouiné qui va partir en vacances. Après avoir prouvé toute sa valeur en l’absence de Kawhi Leonard, George suivra de près la décision de son camarade. The Klaw, en froid avec le staff des Clippers, peut en effet décider de devenir agent-libre cet été, et certains craignent un départ.

PG, lui, a emmagasiné le plein de confiance et repartira à l’assaut dès l’automne pour tenter d’enfin obtenir ce après quoi il court depuis son arrivée dans la ligue il y a 11 ans déjà : une bague de champion NBA.

Publicité

Ca va mieux pour Paul George, fier d’avoir rétabli qui il est vraiment auprès du public. Le bashing passé subi, en revanche, PG ne le comprend et ne l’accepte toujours pas.

Déclarations Los Angeles Clippers NBA 24/24 Paul George

Feed NBA 24/24