Publicité

NBA – Le joueur que Michael Jordan humiliait sans pitié dans la Dream Team 92

NBA MJ sous le maillot de Team USA
Nathaniel S. Butler

Féroce compétiteur, Michael Jordan n’avait aucun problème à s’en prendre verbalement à ses opposants. Cependant, il lui est également arrivé de clasher ses propres coéquipiers ! Une anecdote folle révélée il y a peu raconte ainsi comment le sextuple champion martyrisait un joueur précis, au sein de la Dream Team de Barcelone.

Publicité

En plus d’être l’un des plus fantastiques joueurs de basket-ball de tous les temps, Michael Jordan était également l’un de ceux à la langue bien pendue. L’ex-n°23 était connu pour son trash-talking parfois carrément acerbe envers ses adversaires, rentrant volontiers dans leur tête pour les sortir du match. Une technique aussi vicieuse qu’efficace.

Mais visiblement, cela ne se limitait pas qu’aux joueurs d’en face… L’anecdote en question est signée David Halberstam, auteur du livre Playing for Keeps. En 1992, alors qu’il vient de gagner sa deuxième bague face aux Blazers de Clyde Drexler, MJ se retrouve avec ce dernier dans la sélection américaine, pour les JO de Barcelone. Alors qu’ils doivent cohabiter, le Chicagoan va pourtant martyriser sa récente victime :

Publicité

Jordan n’a pas laissé passer l’occasion de trash-talker en remontant le ballon sur le terrain. « Je ne viens pas de te botter le cul ? … Quelque chose ici te semble un peu familier ? … Tu crois que tu peux m’arrêter cette fois, Clyde ? … Tu ferais mieux de faire attention aux 3 points, Clyde ».



Finalement, certains de ses collègues de la Dream Team ont suggéré à Jordan d’arrêter de parler à Drexler, parce qu’ils étaient tous coéquipiers maintenant et qu’il n’y avait aucune raison de rouvrir des blessures aussi récentes. Il l’a fait, mais les entraîneurs ont remarqué qu’à chaque fois que Jordan défendait Drexler sur le terrain, il augmentait le niveau défensif plus que quiconque.

Publicité




Décidément, His Airness était sans pitié… Chambrer un adversaire battu en Finales est une chose, mais le faire alors que les deux hommes doivent gagner cette fois ensemble en est une tout autre. Il faut dire qu’à l’époque, le débat du meilleur arrière NBA subsistait encore entre les deux hommes, ce qui ne plaisait pas du tout au Bull. Il s’est donc vengé par deux fois en seulement quelques semaines, histoire de mettre un terme à la discussion.

Cela étant dit, cette histoire résume bien le côté provocateur de Jordan. Un peu comme Kobe Bryant après lui, il n’hésitait pas à s’en prendre à ses propres coéquipiers, ayant les mêmes attentes envers eux qu’envers lui-même. Une mentalité de compétiteur à part, qui lui a permis de s’élever comme l’un des plus grands joueurs all-time.

Publicité

Mieux valait donc porter des boules quies à l’entraînement, quand on jouait avec Michael Jordan. On n’ose imaginer comment les autres joueurs devaient se sentir, quand ils se faisaient humilier !

Déclarations Michael Jordan NBA 24/24 NBA Flashback Team USA

Feed NBA 24/24