NBA – Remonté, le coach des Suns tacle ouvertement la ligue et Giannis !

L'entraineur NBA des Phoenix Suns, Monty Williams, s'en est ouvertement pris à la ligue et ses arbitres pour un soi-disant avantage accordé à Giannis Antetokounmpo et aux Milwaukee Bucks
Sarah Stier / Ralph Freso

En contrôle total sur le début de la série, les Suns sont tombés dans le piège des Bucks ce dimanche. Un faux pas qui a provoqué la colère de Monty Williams, très agacé envers les arbitres au sujet… de Giannis Antetokounmpo.

Publicité

Ça y est, le désormais célèbre fan bagarreur de la franchise peut ranger son slogan « Suns in 4 ». Assez large vainqueur des deux premiers matchs face aux Bucks dans ces Finales 2021, Phoenix a cédé pour sa première visite dans le Fiserv Forum. Et dans les grandes largeurs. Vaincus 100-120, Devin Booker et ses coéquipiers ont même compté jusqu’à 25 points de retard.

Victimes d’un terrible run à cheval sur les 3ème et 4ème quart-temps (0-19), ces derniers pouvaient notamment regretter leur manque de répondant face aux assauts répétés d’un Giannis Antetokounmpo historique. Leur coach, Monty Williams, a préféré bien malgré lui évoqué un autre point de la rencontre, qui aurait selon lui fortement impacté le résultat final.

Publicité

« Je ne vais pas me plaindre publiquement au sujet des coups de sifflet, » a déclaré Monty Williams, qui a par la suite pointé du doigt la différence au niveau du nombre de lancers francs accordés aux deux équipes.



Conscient de l’amende qu’il peut subir après ce genre de commentaires, l’entraineur de 49 ans s’est dans un premier temps montré raisonnable. Sa colère a cependant rapidement pris le dessus, et a dicté la suite de son intervention en conférence de presse. C’est donc au corps arbitral qu’il s’en est pris, avec des soupçons de favoritisme envers Giannis Antetokounmpo.

Publicité

Monty Williams : « On a eu droit à 16 lancers francs ce soir. Une personne en a eu 17. »

Le constat s’avère en effet douloureux pour PHX, d’autant plus lorsque le Greek Freak inscrit plus de lancers (13) que tout votre effectif (11) sur l’ensemble d’une partie. Le théorie du complot lancée par Chris Paul risque donc de gagner encore un peu plus de crédibilité.

Publicité

Au lieu de charger le manque d’adresse de son équipe à 3 points, ou ses brèches défensives, Monty Williams s’est donc plaint de l’arbitrage dans ce Game 3face aux Bucks. L’amende ne devrait pas tarder à tomber.

En direct : toute l'actu NBA