Publicité

NBA – La vengeance la plus sauvage de Michael Jordan : « Tu te souviens de moi maintenant, l’Africain ? »

Michael Jordan a surpris ses coéquipiers dans une soirée bien particulière lors de sa saison rookie
NBC Sports (DR)

Aussi grand trash-talkeur que basketteur, Michael Jordan régale depuis des années avec des anecdotes savoureuses sur son sens de la provocation verbale et de la vengeance quand nécessaire. On vous propose de vous délecter de cette nouvelle histoire inédite, racontée par Marc J. Spears d’ESPN. Un régal absolu.

Publicité

Le nom Makhtar N’Diaye vous dit peut-être quelque chose, lui qui est passé par plusieurs clubs français après une formation en NCAA et un très court run en NBA. Mais le plus grand highlight de la carrière du Sénégalais, malheureusement pour lui, est d’avoir été sauvagement puni par Michael Jordan, en deux temps, pour avoir osé le provoquer. Marc J. Spears d’ESPN raconte l’histoire dans un nouveau numéro de « Hoop Stories », que voici :

Quand Makhtar était à North Carolina (entre 1995 et 1998, ndlr), il était dans une super équipe, avec Vince Carter, Antawn Jamison et consorts. Un jour à l’entraînement, le légendaire coach Dean Smith rentre et dit : « Ok les gars, mettez-vous en ligne : j’ai quelqu’un à vous faire rencontrer, qui n’a pas besoin d’être présenté ».

Publicité

Tout le monde se met en ligne, et Michael Jordan rentre dans le gymnase. Michael passe en revue les joueurs un par un, leur serre la main et leur demande quel est leur nom. « Bonjour, mon nom est Antawn Jamison ». « Bonjour, mon nom est Vince Carter ». Et cetera, et cetera. Makhtar fait exprès d’aller tout au bout de la ligne, pour être en dernier. Jordan arrive à son niveau, lui serre la main et lui dit : « Comment tu t’appelles ? » L’autre répond : « Mon nom est Makhtar N’Diaye… et toi ? » Jordan est un peu confus. Il répond : « Michael ».



Il enchaîne : « Tu ne dois pas beaucoup regarder la NBA, d’où viens-tu ? » Makhtar lui répond qu’il vient du Sénégal, et Jordan dit : « Je vois, c’est vrai qu’ils ne diffusent pas beaucoup de NBA en Afrique ». Michael Jordan s’en va, et Makhtar lui dit : « Au fait, Hakeem Olajuwon est le meilleur joueur de l’histoire ». MJ le regarde, s’énerve, et sort du gymnase. Il revient 10 minutes après en tenue d’entraînement, prêt à jouer. Il dit à Dean Smith : « Donne-moi tes pires joueurs, mets-les dans mon équipe, et je joue contre tes stars et lui ». Michael Jordan a détruit tout le monde. Il a essayé de dunker sur Makhtar tout le long. Il a fait ce qu’il avait à faire, et il est parti.

Publicité




De nombreuses années plus tard, N’Diaye et Antawn Jamison sont au Super Bowl à Miami et essaient de rentrer dans un club ultra-select. Pas moyen, c’était seulement réservé aux célébrités de très, très haut standing. Ils sont dehors, se demandent comment ils vont bien pouvoir rentrer, et Michael Jordan arrive à un des balcons. Makthar le voit : « Mike ! Mike ! Tu peux nous aider à rentrer ? »

Jordan baisse les yeux, et lui dit : « Oh, tu te rappelles de mon nom maintenant l’Africain ? ». Il tourne les talons et retourne immédiatement dans le club.

Publicité

Que dire de plus ? Michael Jordan dans toute sa splendeur, au panthéon du trash-talking. Makhtar N’Diaye, lui, doit encore en faire des cauchemars !

Michael Jordan NBA 24/24 NBA Flashback

Feed NBA 24/24