Publicité

NBA/JO – Gregg Popovich explique sa décision controversée lors d’Espagne-USA

Gregg Popovich critiqué après la dernière possession ratée de Team USA ! NBA
(DR)

Victorieuse face à l’Espagne, Team USA a lâché une masterclass en deuxième mi-temps. Néanmoins, Gregg Popovich a défrayé la chronique avec une décision très étonnante en fin de match. Le sélectionneur a dû s’expliquer devant les médias après la rencontre.

Publicité

L’affrontement au sommet n’aura pas vraiment eu de suspense, en fin de compte. D’abord malmenée en première période, Team USA a littéralement démonté l’Espagne au retour des vestiaires, validant ainsi son ticket pour les demi-finales. L’équipe de Gregg Popovich a tout bonnement été inarrêtable sur les 20 dernières minutes, offrant une démonstration impressionnante.

Pourtant, une décision a étonné énormément de monde : celle de bencher Damian Lillard dans le money time. D’habitude si fort dans les derniers instants d’une rencontre, le Blazer a toutefois passé les sept dernières minutes de la rencontre scotché sur le banc. Les journalistes n’ont pas manqué d’interroger Pop sur le sujet après la rencontre, et sa réponse fut pour le moins laconique :

Publicité

S’adapter pendant le match est vraiment important. Cela dépend de la façon dont les joueurs jouent, des match-ups, du score du moment, de la nécessité de défendre ou d’attaquer. Toutes ces considérations entrent en ligne de compte pour déterminer qui sera sur le terrain à ce moment-là. Donc, nous prenons la meilleure décision possible et c’est ce que nous avons décidé ce soir, et ça a marché.



Une réplique dans le plus pur style Popovich ! De toute évidence, le tacticien des Spurs n’avait pas envie de s’épancher sur ses choix, ou même de les justifier. Dans le même temps, difficile de les lui reprocher quand on voit le fil du match…

Publicité




En effet, dire que Dame a pris la sauce serait un euphémisme. Déjà pas adroit au tir (11 points à 4/10), le meneur a en plus vu Ricky Rubio lui planter 38 points à 65% de réussite sur le museau ! Autant dire qu’il a vécu un véritable cauchemar sur ces quarts de finales, et ce des deux côtés du terrain.

Malheureusement pour le néo-Cavalier, ça n’a pas suffi pour venir à bout du rival américain. Grâce aux décisions tactiques du coaching staff, Team USA a durci le ton en deuxième mi-temps, étouffant l’attaque collective de la Roja. La preuve que Popovich a bien identifié les clés du succès, et que remplacer Lillard n’a pas été dommageable.

Publicité

Bencher Damian Lillard en plein match contre l’Espagne ? Il n’y a que Gregg Popovich pour tenter un move aussi dingue. Mais surtout, il est le seul à pouvoir empocher la victoire de cette manière ! Reste à savoir ce qu’en a pensé le meneur…

Damian Lillard Déclarations Gregg Popovich NBA 24/24 Team USA

Feed NBA 24/24