Publicité

NBA – Evan Fournier pousse un gros coup de gueule avant la finale contre Team USA !

L'arrière star de l'équipe de France, Evan Fournier, a poussé une gueulante avant la finale des Jeux olympiques opposant les Bleus à Team USA
FIBA (DR)

Très en vue depuis le début du tournoi olympique, Evan Fournier débarquera dans la finale face aux États-Unis avec le couteau entre les dents. Il s’est déjà affiché très remonté en conférence de presse, à cause d’une des spécificités de cette rencontre.

Publicité

Certes, Vincent Collet dispose de plusieurs armes offensives de choix dans sa rotation, qui peuvent potentiellement se relayer pour assure la marque de l’équipe. Cependant, le principal leader d’attaque des Bleus reste sans conteste possible Evan Fournier. En témoignent les moyennes de l’arrière français depuis l’entrée en lice contre les États-Unis, qui culminent à 19.2 points, 47.9% au tir et 41.7% à 3 points.

Le nouveau joueur des Knicks avait d’ailleurs particulièrement brillé face à Team USA avec 28 points inscrits face à la bande de Kevin Durant. Ses coéquipiers espèrent évidemment le voir livrer une prestation similaire dans la nuit de vendredi à samedi, pour aller chercher l’or olympique. Or, il risque de débarquer chafouin sur le parquet de la Saitama Super Arena, à cause de… l’horaire de ce match. L’Équipe rapport ses propos NSFW sur le sujet.

Publicité

C’est de la grosse merde. C’est perturbant, sachant que les Américains sont à cinq minutes de la salle, et nous à une heure au village.

Prévu à 11h30, heure locale (4h30 heure française), l’entre-deux sera en effet plutôt matinal pour des joueurs habitués aux programmations NBA, et donc aux matchs d’après-midi, voire du soir.



Fournier et ses partenaires ne devront donc pas déplorer de panne de réveil, sous peine de se retrouver rapidement distancés au score. Conscient que ce choix de l’organisation résulte des exigences du diffuseur officiel des JO, NBC, le natif de Saint-Maurice a finalement réussi à relativiser.

C’est moins gênant que de jouer à 10 heures.

Publicité




Outre le rythme des 24 acteurs, celui du coaching staff des deux équipes sera lui aussi impacté. Vincent Collet le sait, et a vite dû se pencher sur le planning de son groupe sur la matinée de samedi.

En se levant à 7 heures, on a un peu plus de temps. On va réfléchir à comment on veut s’organiser, on va en parler aux joueurs. La priorité, c’est de récupérer, que ce match contre la Slovénie ne laisse pas de traces.

Enfin, dans son style caractéristique, et dans son rôle de capitaine chargé de garder son groupe impliqué, Nicolas Batum balaie d’un revers de main cette excuse.

Je me fous complètement de l’horaire de ce match. On pourrait jouer à 6 heures que ce serait pareil. Tout ce que je veux, c’est jouer ce match.

Publicité

Que ce soit à 11h30, 14h30 ou 21h30, Evan Fournier et les Français savent quoi qu’il arrive qu’ils devront sortir une prestation quasi-exemplaire pour venir à bout de l’ogre américain.

Feed NBA 24/24